La BNP Parisbas vient d’annoncer une augmentation de son capital de 4,3 milliards d’euros. Le but de cette opération est, l’intention est louable, de rembourser au plus vite l’emprunt de 5.1 milliards d’euros consenti par le gouvernement français lors des légères turbulences financières dont vous avez peut-être entendu parler cette année.

D’après LePoint.fr, “cette opération a été saluée par le marché. Vers 11h00, le titre enregistrait la plus forte progression du CAC en gagnant 2,55% à 58,01 euros, surperformant nettement l’indice sectoriel européen DJ Stoxx (+0,42%).” Comme vous pouvez le constater, cette nouvelle semble plaire aux investisseurs. Il s’agit donc certainement pour cette banque d’une excellente opération.

Toujours selon ce même journal, “la banque française a dégagé un bénéfice net de 3,16 milliards d’euros au premier semestre 2009 et passé dans ses comptes 4,17 milliards de provisions depuis le début de l’année.

Si je compte bien, en six mois, la BNP a donc mis de coté la coquette somme de 7.33 milliards d’euros ! Pourquoi donc réaliser cette levée de fonds de 4.3 milliards ? Auraient-ils donc versé tant de bonus à leurs dirigeants et leurs traders ?

Enfin, moraliser le capitalisme, c’est l’ambition de Sarkozy. Personnellement, je n’ai pas d’illusions sur ce sujet. Mais du peu que je comprend, une grande banque française, au bord de la faillite il y a peu et renflouée généreusement par l’état annonce que pour rembourser celui-ci, elle va … demander de l’argent à des actionnaires ! On n’est pas loin de la revente de dettes (ça ne vous rappelle pas les subprimes ?) et le manque de clarté de ce genre de montages n’est pas fait pour rassurer.

A quand le prochain éclatement de bulle ? La prochaine crise ?

Un commentaire

  • Pour rembourser l’Etat, BNP Paribas ouvre son capital., le 30 septembre 2009

    [...] La BNP Parisbas vient d’annoncer une augmentation de son capital de 4,3 milliards d’euros. Le but de cette opération est, l’intention louable, de rembourser au plus vite l’emprunt de 5.1 milliards d’euros consenti par le gouvernement français lors des légères turbulences financières dont vous avez peut-être entendu parler cette année.  Cependant l’affaire n’est pas si simple, et BNP Parisbas continue dans la ligné des pratiques courante d’une l’économie montrée d…. [...]

Poster un commentaire

Subscribe without commenting