L’impôt sur la fortune sera allégé, et non supprimé

L’ISF touche actuellement un peu moins de 600 000 contribuables pour un produit d’environ 4 milliards d’euros. La première tranche de l’ISF est fixée à 790 000 euros.

Après la réforme, l’impôt ne comportera plus que deux tranches : 0,25 % entre 1,3 et 3 millions d’euros et 0,5 % au-delà, conformément au scénario qui avait été présenté, début mars, comme l’une des pistes possibles par le ministre du budget,François Baroin. Selon Le Figaro, 500 000 personnes assujetties à l’ISF devraient ainsi êtres exemptées.“ (Le Monde).

Pour information, voici le tableau du dernier barème d’imposition de l’ISF :

N’excédant pas 800 000 euros 0 %
Comprise entre 800 000 et 1 310 000 euros 0,55 %
Comprise entre 1 310 000 et 2 570 000 euros 0,75 %
Comprise entre 2 570 000 et 4 040 000 euros 1 %
Comprise entre 4 040 000 et 7 710 000 euros 1,30 %
Comprise entre 7 710 000 et 16 790 000 euros 1,65 %
Supérieur à 16 790 000 euros 1,80 %

 

On voit au premier coup d’œil que les pauvres assujettis déclarant moins de 1 310 000€ ne verront plus leurs maigres économies confisquées injustement par l’état spoliateur. Les ménages légèrement plus aisés ne reverseront plus que 0.25% au lieu de 0.75% à 1%, soit 3 à 4 fois moins ! Ce sont encore les personnes dites “riches” (par ces fainéants de chômeurs et autres assistés qu’il conviendra de surveiller de plus prêt) qui sont les plus à plaindre : elles payeront encore 2 à 3.6 fois moins qu’auparavant. Ce qui montre de manière évidente que Nicolas Sarkozy entend bien faire payer les riches, et a une politique plus sociale envers les pauvres, non ?

Trêve de sarcasmes. En ne supprimant pas l’ISF mais en se contentant de l’alléger de manière aussi drastique, Sarkozy contente une majorité de pauvres crétins qui ne comprendront que le fait que les riches continueront à payer l’impôt sur la fortune. Peu importe qu’ils ne payent plus que des cacahuètes pour faire bonne figure.

En 2009, 559 711 foyers étaient assujettis à l’ISF (lien vers les stats indigestes sur l’impôt). Si on prend l’estimation du Figaro de 500 000 personnes exemptées grâce à cette généreuse mesure,  c’est tout de même presque 10 fois moins de contribuables qui payeront l’ISF ! Certes, Nicolas Sarkozy n’a pas supprimé cet impôt, mais c’est tout comme.

Et si je ne m’abuse, dans un an, il cherchera à renouveler son mandat. Gageons que ces 560 000 foyers qui auraient pu, peut-être, voter autrement qu’UMP (après tout, ce n’est pas le seul parti de droite, et Villepin doit être de plus en plus séduisant), se souviendront de ce cadeau.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai la furieuse impression que Nicolas Sarkozy vient tout simplement d’acheter les voix d’un joli paquet d’électeurs. C’est pas beau la démocratie ?

Un commentaire

Poster un commentaire

Subscribe without commenting