Les élections présidentielles sont terminées aux Philippines, le calme est revenu, la tempête est passée, nous pouvons ré ouvrir notre bar et vendre de l’alcool à nouveau. Hé oui, ici, la vente de spiritueux est interdite pendant les élections, afin d’éviter de possibles débordements. Remarque cela nous a permis de nous reposer et profiter de notre nouvel appartement en front de mer, avec accès privé à la plage, une vue imprenable sur l’île aux sorcières en face et une eau transparente emplie de poissons colorés. oups je dévie du sujet désolé!

La campagne présidentielle fut assez rigolote, complètement différente de ce à quoi nous sommes habitués. Nous entendions chaque jour les véhicules propagandesques passer la route en nous abreuvant de remixes des grands tubes dance ou hip hop dont les paroles ont été changées pour soutenir tel ou tel candidat. Très rigolo.

Marrant aussi la possibilité aux candidats de distribuer des bien voire de l’argent aux électeurs afin d’attirer leur faveur lors du scrutin, Sourires aussi lorsque tel ou tel candidat ou sous fifre de candidat venait dans notre bar prôner les compétences et l’incorruptibilité de leur parti ou candidat (dont nous connaissions très bien d’ailleurs la corruption!

Marrant aussi lorsque une amie très impliquée dans la vie locale nous expliquait que les gens votaient sous le regard scrutateur des supporters de certains candidats qui vérifiaient le vote et donnaient 50 pesos a chaque fois qu’un électeur votait pour leur parti. Les “watchers”, jeunes de 20/22 ans impressionnés par ces corrupteurs fermaient les yeux de peur de représailles.

Drapeau Philippin

Marrant aussi de lire les infos mondiales faisant état d une centaine de morts liées aux élections, mais de corruption, nul ne parle ou si peu alors que tout est flagrant,les gens le disent, l affirment ne s’en cachent pas…c’est normal, tout à fait normal. Le nouveau Président, le fils d un martyr assassiné par les hommes de mains du dictateur Marcos et de la présidente la plus appréciée du peuple surnommée “corazon”, cœur, prône dans ses discours la lutte contre la corruption. Mais le peuple n’est pas dupe, on sent bien dans son discours qu’il n y a pas vraiment d espoir, le pays est tellement ronge par l’avidité des pouvoirs publics par cette “normalité” qu’il semble accepter cet état. Ont ils le choix? La mentalité ici est très américaine et les armes a feu foisonnent. Les coups de feu ne sont pas rares, la semaine dernière encore, un mort et un blessé dans un bar voisin au nôtre… et oui la loi des armes. Seule solution pour l’éviter…choisir, sélectionner sa clientèle être là, toujours, toujours.

Allez ca ira pour aujourd’hui, après de belles images de ce pays magnifique, fallait bien que je vous fasse peur un peu, non mais!

3 commentaires

  • art (1 comments), le 19 mai 2010

    tu peux le traduire en anglais? de manière à ce que les philippins puissent aussi s’en délecter. Ce serait bien

  • hidalgo (119 comments), le 19 mai 2010

    oula la tu parles sérieusement? ou c’est de l’ironie? perso, si vraiment tu le souhaites, je me ferais un plaisir, mais si tu sais parler anglais je te laisse la place, j’avoue que le temps me manques pour ce genre de prouesse linguistique, pourrais tu pousser plus loin ta réflexion, si réflexion il y a?

  • kevin nicholas (1 comments), le 10 mai 2013

    tu as la chance que l’on ne te vire pas à grand coup de pompes dans le cul.
    c’est vraiment un discours de camembert . quoique les australiens sont les mèmes ils sont persuadés que seule leur pensée est dans le vrai

Poster un commentaire

Subscribe without commenting