Hier soir, Frédéric Lefèbvre s’est créé un compte Twitter : @FLefebvre_UMP. Mais l’arrivée du porte parole du gouvernement n’a pas été accueillie avec autant d’enthousiasme qu’il l’aurait espéré.
Son premier message a provoquer une levée de boucliers :

Que cela serve de leçon à la presse… http://u.nu/4svy3

Rien de surprenant quand on voit le nombre de journalistes présents sur Twitter… Les réponses, acerbes, agacées, ou humoristiques ont fusées :

  • jmplanche: Message à moi même> penser à faire un billet “pourquoi je ne follow pas @FLefebvre_UMP”
  • fbparis: N’oubliez pas de spam-reporter ce gros connard : @FLefebvre_UMP
  • ledemocrate Je fais une entorse à mes following poilitique, j’ai ajouté un humoriste : @Flefebvre_UMP
  • mrboo: Ce serait vraiment pas gentil que tout le monde déclare @FLefebvre_UMP comme spam à Twitter…
  • jackbauer32: @FLefebvre_UMP bienvenue à vous sur cette zone de non droit qu’est internet , remplie de pédophiles , terroristes , arnaqueurs et autres …
  • francoisgoubePremier ver en Français sur Twitter : @FLefebvre_UMP
  • justepourdire: J’espère que @FLefebvre_UMP est un fake parce qu’il est suffisament ridicule au quotidien, pas besoin de Twitter pour enfoncer le clou !
  • delcourt: RT @FLefebvre_UMP: Que cela serve de leçon à la presse… http://u.nu/4svy3 Cette personne n’a pas de leçons à donner.

Mais les usagers de Twitter se sont surtout déchainées en créant des listes en son “hommage”. Cela va de “politiques dangereux” ou “politiques verreux” à “sac à merde”, “gros connard stupide”, en passant par “les grands comiques” et “les cons ça ose tout”. Un véritable florilège, rarement de bon goût, mais qui ne trompe guère sur la popularité sinon de l’UMP, du moins du porte-parole du gouvernement.

Mais pourquoi sont-ils si méchant ?

Il me parait certain qu’en temps que porte-parole d’un gouvernement peu aimé, surtout des internautes depuis HADOPI, Frédéric Lefèbvre endosse un rôle de bouc-émissaire. Il a toutefois commis, à mon avis, un certains nombre d’erreurs n’ayant pas contribuées à le faire accepter sur Twitter.

Son fond d’écran, aux couleurs de l’UMP, est pour le moins agressif. Le fait de ne suivre (follower) personne peut être perçu comme un mépris souverain des autres utilisateurs. Son premier message est agressif, et insultant pour les journalistes. Lefèbvre semble oublié que pour beaucoup d’utilisateurs, Twitter est un média ! Quand à son second message (“Nous abordons les régionales unis ,porteurs d’une réforme historique des coll. loc. face à la gauche divisée, sans idées… Bon départ !“), il est d’une arrogance difficilement acceptable.

Qu’il s’agisse de la popularité du porte-parole du gouvernement ou de la façon dont celui-ci s’acquitte de sa tâche, la communication gouvernementale a encore beaucoup de progrès à faire…

[Edit] : Au bout de 48h, le compte de Frédéric Lefèbvre a été suspendu. Il est probable que trop d’utilisateurs l’aient signalé comme spammeur, et bloqué.

Un nouveau compte, FLefebvreUMP, a été créé, mais il s’agirait d’un fake (un faux en langage djeuns branché internet).

3 commentaires

Poster un commentaire

Subscribe without commenting