Demain c’est le grand jour, la France va enfin se doter d’une arme capable de détecter les affreux pirates (aussi appelés “guss dans un garage”), avec une précision de quelques milliers de kilomètres ( vivent les proxys !!! ), et de les débrancher instantanément ( après quelques mails de sommation – on est pas dans une dictature tout de même ! )… C’est beau le progrès !

A moins qu’un deuxième miracle parlementaire ne se produise… Ce qui n’est pas exclu, étant donné le contexte particulièrement orageux qui précède la date tant attendue.

Anéfé :

Une semaine après l’adoption par le Parlement européen  d’une disposition selon laquelle « aucune restriction ne peut être imposée aux droits et libertés fondamentaux des utilisateurs finaux sans décision préalable des autorités judiciaires », c’est au tour de la Ligue des Droits de l’Homme de condamner le projet de loi “Hadopi”. Dans un communiqué daté de ce jour, elle rappelle que : “Le droit d’auteur est un droit de l’Homme, et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme a su créer un équilibre entre la protection des auteurs et le droit du public à accéder à la culture (article 27).” Et de conclure par cette formule : “Le gouvernement français a choisi ainsi le meilleur moyen de rendre le droit d’auteur impopulaire, en France et en Europe.”

On retiendra aussi la prise de position attendue du numéro un du Modem, François Bayrou :


Ajoutons à cela, l’étrange affaire “Jérôme Bourreau”, licencié par TF1 pour avoir osé exprimer son opinion sur le projet de loi “Création et Internet”… Ou du moins, pour avoir eu la maladresse de numériser cette opinion, la rendant ainsi “piratable” ( par exemple en forwardant un mail sans l’autorisation de son envoyeur ), et par n’importe qui ( par exemple le ministère de la culture… )


Oui, vraiment, la grande agitation qui secoue la toile depuis quelques jours, sur la question de l’Hadopi, me laisse croire que le miracle est de nouveau possible ! Et je ne suis pas le seul, si j’en crois “La Quadrature du Net” qui a lancé dimanche un “Hadopithon” jusqu’à mardi 15h30, pour conjurer le sort.


Après la partie de cache-cache du premier vote à l’assemblée, quelle surprise nous a-t-on préparé pour demain ?… J’ai hâte !

Poster un commentaire

Subscribe without commenting