Par Barth

Avatar de Barth

Un nouveau passager dans le vent !

Je sais bien que j’ai un peu la tête dans le guidon côté boulot en ce moment (il n’y a qu’à voir à quand remonte mon dernier article… :P), mais tout de même vous pourriez me dire quand il se passe quelque chose d’important !…

Depuis tout ce temps je m’étais fait à l’idée de ne jamais savoir ce qu’il adviendrait de la belle Isabeau, laissée sur une plage de St Domingue, sur ces quelques mots si peu enclins à précéder celui de la “FIN”:

“Vendredi 29 mars 1782 … Ce jour-là, j’ai failli oublier que je n’avais somme toute, que dix-huit ans… et encore toute la vie devant moi.”

F. Bourgeon – “Le bois d’ébène” – 1984

passagers_du_vent

C’est donc vrai, vingt-cinq ans après la parution du cinquième tome des “Passagers du vent”, François Bourgeon nous laisse enfin découvrir ce qui est arrivé à Isa après avoir traversé les continents en plein XVIIIè siècle sur la route des négriers. Inutile de vous dire que je me suis précipité pour acheter “La petite fille de Bois-Caïman” – Livre 1 (le deuxième et dernier est à paraître en janvier 2010)

A première lecture (une bande dessinée de F. Bourgeon se lit en au moins trois fois!…), les retrouvailles fonctionnent très bien ! On découvre d’abord Zabo, qui a le le même âge qu’Isa dans l’album précédent, et qui nous aide a prendre la mesure des quatre-vingt ans écoulés depuis. Avant de retrouver Isa, agée de 98 ans, mais qui a gardé toute sa saveur au fin fond de la Louisiane en pleine guerre de cessession. Un bel exercice de dessin, associé à un scénario en flash-back, qui donnent à ces retrouvailles un réalisme très troublant.

Pour le reste, on y rencontre bien sûr de nouveaux personnages, toujours en proies aux questionnements de l’époque sur la question de l’esclavage, avec toujours autant de rigueur historique et d’humanisme, qui caractérisent les ouvrages du maître ! Graphiquement, le temps a passé et on retrouve parfois l’atmosphère des cycles publiés entre-temps ( “Les compagnons du crépuscule” et “Le cycle de Cyann” ), mais la magie fonctionne toujours, en quelques planches on fait le saut dans le temps.

Si comme moi dans votre plus ou moins tendre jeunesse, vous avez dévoré les cinq premiers tomes, précipitez vous chez votre libraire ! Et si ce n’est pas le cas, et que de beaux dessins assortis de textes bien sentis ne vous font pas peur, alors je vous envie, vous allez pouvoir découvrir ces aventures pour la première fois !

Je vous laisse je vais me relire toute la série…

A lire également :

    Aucun résultat

3 commentaires

  • Rita (60 comments), le 14 septembre 2009

    Aaaaargh non mais c’est pas vrai ca! Mais qu’est ce que je fout au fin fond de mes tropiques moi! C’est pas demain la veille que je rentre en France pour lire des BDs.

  • Barth (25 comments), le 14 septembre 2009

    Hé hé ! On ne peut pas tout avoir … les tropiques en vrai et en BD…

  • Tonio (4 comments), le 6 octobre 2009

    Génial, j’espère que ça ne sera pas un “flop”!!! Je vais allé voir ça de plus prés

Poster un commentaire

Subscribe without commenting