Par Antigone

Avatar de Antigone

Là Haut

Synopsis
Quand Carl, un grincheux de 78 ans, décide de réaliser le rêve de sa vie en attachant des milliers de ballons à sa maison pour s’envoler vers l’Amérique du Sud, il ne s’attendait pas à embarquer avec lui Russell, un jeune explorateur de 9 ans, toujours très enthousiaste et assez envahissant… Ce duo totalement imprévisible et improbable va vivre une aventure délirante qui les plongera dans un voyage dépassant l’imagination.

Je vous l’accorde le titre n’est pas très emballant. Pourtant, le petit dernier des studios Pixar, mérite que nous nous donnions la peine d’aller passer un petit moment dans une salle noire. En effet, les petits et les grands y trouveront matière à être ému, à rêver et à réfléchir.
Bob Peterson nous plonge dans une histoire aussi incroyable qu’émouvante, où les vieillards comme les enfants partent à la poursuite de leurs rêves, pour honorer une promesse, sauver leur honneur, ou tout simplement pour fuir l’ennui. La cohorte des adultes, surement trop préoccupés par leur travail; les ayant oubliés, pour ne pas dire délaissés, ils auront tout le loisir de se lancer dans les plus folles et jolies aventures, pour notre plus grand bonheur.
Ce dessin animé très coloré et pétillant, peut aussi nous pousser à nous poser quelques questions sur la vieillisse, (ne commence-t-on pas à vieillir lorsqu’on renonce à rêver et à faire des projets ? Comment vieillir sans devenir solitaire et aigri ? ), sur la place que nous acceptons de donner à nos rêves dans notre quotidien mais aussi plus généralement sur notre société dans laquelle nos grands-parents comme nos enfants se retrouvent seuls.
Bon d’accord, j’extrapole peut-être un peu trop… oui oui, on ne vas pas voir un dessein animé pour se prendre la tête, mais pour s’évader et replonger dans notre enfance.
Mais justement “Là Haut” c’est tout ça à la fois : un morceau d’enfance, de l’aventure, des bons qui gagnent et des méchants qui perdent (faut en profiter, c’est si rare dans la réalité ! ), du rêve, un moment d’évasion, de la couleur pour oublier le ciel gris de l’hiver qui approche, mais aussi de quoi aller plus loin et remettre en question deux ou trois éléments de nos modes de vie… alors que chacun y puise ce dont il à envie, et bon dessin animé à tous !

la haut

A lire également :

    Aucun résultat

Un commentaire

  • hidalgo (119 comments), le 19 mai 2010

    bon je viens de mater ce film….mouahhh j’avoue m’y être ennuyé à mourir, un petit sourire par ci par là….rien de plus, désolé j’ai pas réussi a apprécier, même pas fini de regarder.

Poster un commentaire

Subscribe without commenting