le hérisson

“Le Hérisson” est un beau film de Mona Achache, librement adapté de “L’élégance du hérisson” de Muriel Barbery, publié en 2006 par Gallimard.

Synopsis du film: “L’histoire d’une rencontre inattendue : celle de Paloma Josse, petite fille de 11 ans, redoutablement intelligente et suicidaire, de Renée Michel, concierge parisienne discrète et solitaire, et de l’énigmatique Monsieur Kakuro Ozu.” (AlloCiné)

le hérisson 3

Résumée sommairement de la sorte, l’histoire ne semble pas extraordinaire. Et elle ne l’est effectivement pas! Mais la réalisatrice met en scène avec subtilité des personnages de tous les jours attachants et surprenants, d’une grande beauté humaine. Renée ( Josiane Balasko est superbe) vit recluse dans sa loge de concierge, toujours polie mais jamais gentille, voulant à tout prix garder son secret: sa seconde vie de passionnée de littérature. Paloma (Guarance Le Guillermic), 11 ans, vit dans le même immeuble bourgeois, avec sa mère, dépressive qui parle à ses plantes, son père, ministre rigide et bien comme il faut et sa soeur, adolescente arrogante et trop sûre d’elle-même. Paloma veut à tout prix échapper au “bocal à poissons” où sont enfermés malgré eux les adultes et a décidé pour cela de se suicider le jour de ses 12 ans. M. Kakuro Ozu (Togo Igawa),  japonais distingué, nouvel arrivant dans l’immeuble, voit très vite en Renée et Paloma des personnalités hors-normes et bouleverse leur quotidien.

A la fois émouvant, drôle, poétique et fin, ce film apporte un regard neuf sur la banalité du quotidien et nous invite à regarder d’un autre oeil les gens que nous côtoyons sans jamais vraiment voir. Une méditation sur notre société où le lien social est trop souvent artificiel et dénué de sens. Un clin d’ oeil aux amoureux de la Littérature et de la culture… Une petite fable moderne, pour tous ceux qui aiment la lucidité désabusée de la préadolescence, ou/et pour tous ceux qui ont peur de finir malheureux et aigris!

le hérisson 2

A lire également :

    Aucun résultat

Poster un commentaire

Subscribe without commenting