Par Barth

Avatar de Barth

Sauver la planète… Ni plus, ni moins ?

Il aura fallu attendre que l’Homme soit capable de détruire la Terre en appuyant sur un bouton, pour que du même coup il se mette en tête de sauver cette planète…

Sommes-nous vraiment capables de prendre en charge une planète entière, fusse-t-elle celle qui nous héberge ? Pourquoi donc cette grande formule “Sauver la planète” alors qu’il s’agit surtout de sauver notre peau… ?

J’ai beaucoup de mal à croire que la terre aie besoin de nous pour échapper au destin que nous lui annonçons aujourd’hui – Ne faudrait-il pas faire preuve d’un peu d’humilité en tournant les choses différemment : “Planète, sauve-nous !”

arbre-humain

5 commentaires

  • Rita (60 comments), le 9 décembre 2009

    You right! I like the drawing.

  • Santinèle (81 comments), le 9 décembre 2009

    On pousse, sous nous il y a des gens.
    Toujours.

  • CùaL (9 comments), le 9 décembre 2009

    “rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme”
    Lavoisier

  • Corsaire Sanglot (51 comments), le 9 décembre 2009

    Lavoisier n’a rien inventé et ne fait que reprendre la définition de la substance aristotélicienne.

    Sanctus orbis nos adiuuet! amen

  • hidalgo (119 comments), le 9 janvier 2010

    ben ouai, ca me fait bien rire aussi cette formule sacralisée “sauvons la planète!”, c’est d’un ridicule, la planète s’arrangera très bien sans nous, et effectivement, c’est plus du sauvons notre peau!!!!
    M’enfin, si on pousse plus loin, on s’en va faire de l’humanitaire à nouveau là!!! les pauvre niakwés qui se tapent des typhons, les petits Philippins qui voient leurs maisons de pecheurs en bambous se faire ravaler la facade par une marée trop forte….et ses petites plages de sable blanc disparaitre peu a peu sous les flots…
    M’enfin comment va-t-on développer le tourisme si on a plus de plage???

Poster un commentaire

Subscribe without commenting