Vous ne voyez pas ?  Encore quelques indices, mon surnom est « Black stuff » (“le truc noir” en anglais), je viens de l’île d’Emeraude et on m’associe à une harpe et au trèfle. Vous l’avez deviné, je suis la Guinness!

nid d'irlandais ovipare

Aujourd’hui la Bière noire fête ses 250 ans et vous êtes tous encouragés à lever votre Guinness à 17h59 pétante en criant « A Arthur » dans un pub bondé d’irlandais, en référence à l’année bénie 1759 où Arthur Guinness ouvrit sa brasserie à Dublin.

Pour la culture générale, sachez que la Guinness est bue dans plus de 150 pays à travers le monde. La consommation d’alcool est dangereuse pour la santé, il faut le rappeler. Mais la Guinness doit faire exception puisqu’elle a rapidement été préférée par les irlandais, considérée comme plus saine que le whisky. C’est pourquoi on n’en boit que la modique quantité de 10 000 000 pintes journalières

Quant à la pérennité de cette délicieuse bière face à la crise, même si Diageo parle d’une année « difficile » pour 2010, sachez que notre bien-aimé Arthur Guinness a signé le bail d’une brasserie à la porte Saint James de Dublin pour 9000 ans. Il reste donc encore 8750 ans de joyeuse ivresse irlandaise en perspective.

A’vot santé !

3 commentaires

Poster un commentaire

Subscribe without commenting