Par

Le Thérémin

Samedi dernier, dans le cadre de la nuit des musées à Quimper, Le Quartier, centre d’art contemporain (http://le-quartier.net/) proposait un petit concert gratuit de Thérémin en lien avec l’exposition en cours: “Wind, le souffle entre les images”.

L’ambiance était confinée. Deux Thérémin, joués par Arnaud Le Gouëfflec, musicien et écrivain, et Moregemetrico,musicien électronique. Devant eux une petite vingtaine de personnes qui n’ont pas toutes appréciées.

Dans ces conditions difficile de prendre des photos discrètement, mais j’ai tout de même enregistré un petit bout.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Le Thérémin, instrument qui m’était jusqu’alors inconnu, est considéré comme le premier instrument électronique. Il a été inventé en 1919 par le russe Léon Thérémine.

Sa particularité est de sortir des sons sans être touché par le musicien. Ce sont les fréquences audible émissent par les 2 antennes qui sont sensibles à la présence plus ou moins proche de la main.

L’antenne verticale permet de contrôler la note et la boucle verticale le volume de la note.

Pour maîtriser cette instrument il faut être capable de bouger les bras tout en gardant le reste du corps totalement immobile.