Par

Une récolte accélérée


Tout le monde sait ou pressent qu’une plante pousse bien quand il fait chaud et qu’elle ralentie pas mal voir s’arrête complètement de grandir quand il fait froid.

Oui mais plus maintenant ou presque.

Des scientifiques en microbiologie végétale du Royaume-Uni viennent de mettre la main sur le gène qui permet aux plantes de “comprendre” qu’il fait froid ou chaud et ainsi stimuler ou au contraire inhiber leur croissance.

Techniquement, les chercheurs ont étudié tous les gènes du “rat de labo” du règne végétal, à savoir une plante de l’espèce Arabidopsis. Ces plantes sont  connues pour avoir le plus petit génome (un peu plus de 25000 gènes quand même).
Ainsi il a été possible de découvrir quel gène s’active lors d’une augmentation de température.

Ce gène a ensuite été relié à un gène luminescent d’une autre plante pour obtenir une plante qui s’allume quand la température augmente.
Cette expérience à permis de découvrir des plantes mutantes qui restent allumées même lorsqu’il fait froid. Leurs croissance est optimum, en permanence.

Ainsi, il à été observé que la plante mutante accélère son cycle de croissance, floraison, fructification sans tenir compte des variations de températures.

Le potentiel de cette découverte laisse entrevoir une révolution dans le domaine de l’agriculture, mais il faut la manier avec précaution…

Quoi que. Imaginez que l’ensemble des végétaux qui restent sur cette planète deviennent insensibles au froid et par conséquent poussent sans discontinuité ou presque (parce qu’ il faut quand même de la lumière).

La végétation reprendrait ses droits rapidement aux dépends de l’Homme…

Ah non… au profit des hommes plutôt,

encore…

Merde, c’est pas une bonne idée en fait.