Nombreuses sont les prophéties qui annoncent la disparition de nos souris, claviers, écrans… Bref, de l’interface incontournable à ce jour pour interagir avec le monde numérique. Cette fois, il semble qu’une porte se soit ouverte avec “SixthSense”, le projet de Pranav Mistry présenté en novembre dernier lors de la conférence “TEDIndia”.

Cet indien de 28 ans, étudiant en doctorat dans le groupe “Interfaces Fluides” au Media Lab du MIT, a mis au point un appareil portable qui permet de nouvelles interactions entre le monde physique et le monde numérique.

La preuve en images avec cette vidéo autrement plus excitante que la récente conférence de Mr Steve Jobs pour le lancement de l’iPad :

“SixthSense” a reçu le prix “Invention Award 2009″ décerné par le magazine américain “Popular Science”, ainsi que le “Prix des jeunes innovateurs TR35″ par “Technology Review”. Selon l’inventeur, le logiciel “SixthSense” devrait être distribué en open source pour permettre à chacun de l’utiliser.

Pour en savoir plus sur ce projet et son inventeur :

Je suis convaincu que notre dépendance actuelle aux nombreux outils technologiques (ordinateur, notebook, readbook, smartphone, appareil photo…) n’est qu’un passage vers un monde meilleur ou le corps humain et les objets de notre quotidien reprendront leur place grâce à une technologie discrète, et totalement intégrée…

Le projet “SixthSense” ouvre de nombreuses perspectives dans ce sens, et je ne m’étonnerais pas de nous voir un jour affublés d’un troisième oeil nous permettant de lire et d’interagir avec le monde des données numériques !

A lire également :

    Aucun résultat

3 commentaires

  • Bloody Vengeance (33 comments), le 5 février 2010

    Ça à l’aire vraiment intéressant. Je vais essayer de me renseigner pour savoir si c’est aussi facile que ça à bricoler…

  • barbemusicale (28 comments), le 6 février 2010

    Ça me parais tout bonnement hallucinant!
    J’imagine que les applications de ce genre de trucs peuvent toucher un nombre de domaines effrayant.
    La télé sur le journal, ça ressemble à Harry Potter, et le jeu vidéo sur feuille de papier digne des délire les plus improbables de fond de salle de classe. Et puis le copier-coller de la feuille vers l’ordinateur me fait penser aux film d’espionages
    Je crois que je vais conserver mes souris et claviers rien que pour montrer à me éventuels petits enfants avec quoi on utilisait les ordinateurs à notre époque. Si ça se trouve, ce sera aussi démodé que les cartes à trous des tout premiers ordinateur (si, au début, il n’y avait pas d’écran, et les ordinateurs ne servaient pratiquement qu’à faire des opérations mathématiques).
    Il faut attendre un peu que les militaires mettent des sous dedans, et d’ici 10 ans, on aura peut-être les premiers modèles sur le marché à prix acceptable.

  • Santinele (81 comments), le 13 février 2010

    Quel loooooong détour par la matière nous avons fait en Occident avant de revenir aux bases, aux essentiels : l’esprit va plus vite que la matière, en est la version à vibration plus rapide, le prolongement en-deçà et au-delà…merci les Indiens, merci à tous les peuples premiers d’être restés premiers malgré les apparences de bons derniers ces derniers siècles…
    ————–
    Les premiers sont les derniers.
    ————–
    Salut à N. Shyamalan, quoi qu’on dise de lui, il a fait plus de films que nous et s’est fait plus de fric. Respect.

Poster un commentaire

Subscribe without commenting