Disque durAprès avoir pas mal cherché et tâtonné pour agrandir une partition système qui se trouvait en fin de disque sans rien formater, j’ai décidé d’écrire cet article pour expliquer à tous ceux qui pourraient être confronté au même problème, comment je m’en suis sortit. En effet, une partition de donnée peut facilement être élargie à droite ou à gauche pour peut qu’il y ait de la place disponible. Mais une partition système ne peut pas être élargie sur la gauche et j’étais bloqué à droite.. par la fin du disque.

Pour commencer, je me suis muni d’un live-cd de Linux (distribution Knoppix) contenant GParted. Il existe d’autres logiciels qui font le même travail, mais j’ai choisi GParted (sans raison particulière). Comme l’opération n’est pas garantie à 100% (erreur logiciel ou humaine) il est très fortement recommandé de faire une sauvegarde de toutes vos données avant de commencer. Après avoir mis mes données en sécurité sur un disque externe, j’ai démarré mon live-cd et je me suis mis en super-utilisateur pour pouvoir utiliser GParted:

?Download download.txt
1
2
>sudo su
>gparted

Une fois que GParted c’est lancé, dans le menu en haut à droite, j’ai sélectionné le disque dur qui contenait la partition que je voulais modifier et une image représentant les différentes partitions de mon disque dur est apparue. Des partitions système, des partitions données et une partition de swap… enfin, de quoi s’amuser ! Mon problème était le suivant : Comment agrandir une partition système qui se trouve en fin de disque?

Et voilà comment je l’ai résolut :

  • Sélection de la partition qui précédait ma partition système (une partition de données)
  • Réduction de la partition sélectionnée (clique droit ? redimensionner).
  • Copiage de la partition système sur la portion de disque libérée par la réduction précédente.
  • Suppression de la partition système d’origine qui se trouvait en fin de disque.
  • Agrandissement de la nouvelle partition système jusqu’en fin de disque.

A ce moment, rien n’est encore fait ! En effet, GParted ne fait que virtualiser le résultat, vous pouvez a tout moment revenir sur vos pas en utilisant le bouton ‘Undo’. Après avoir longuement vérifié que les changements correspondaient a ce que je voulais, il ne me restait plus qu’a allumer quelques cierges et cliquer sur ‘Commit’ pour que les modifications soient effectuées pour de vrai cette fois.

Quand tout a été fini, fier de moi, aucune erreur dans mes partition, tout c’est bien passé, je redémarre mon ordinateur. Et là, grub me sort une erreur horrible! Pas moyen d’aller plus loin, je ne peut plus démarrer… :s En fait, il se trouve que grub ne trouve plus ma seconde partition système. Il semblerait qu’un utilisateur malveillant ait déplacé une partition système ! :-°

Sans perdre mon sang-froid, je redémarre mon ordinateur avec le live-cd pour changer la configuration de grub. Le fichier de grub a modifier est le suivant :

?Download download.txt
1
/media/sda0/boot/grub/menu.lst  (adapterez sda0 par la partition sur laquelle vous avez installé votre grub)

Ne confondez pas ce fichier avec le grub qui est installé sur le live-cd et qui n’aurait donc aucune incidence après un redémarrage. Après plusieurs essais raté de modification du fichier, l’idée de monter la partition avec les droits en écriture me passe par la tête, mais ce n’est pas suffisant. Il faut aussi passer en super-utilisateur. Dans le fichier menu.lst il y a la liste des système de mon ordinateur sous la forme approximative de :

?Download download.txt
1
2
3
title  Nom du système (Ex: Ubuntu version XXX)
root   (hd0,0)
kernel blabla etc...

(toutes les lignes qui commencent par un dièse (#) sont des commentaire et donc ne font rien a part donner des indication aux éventuels lecteurs.)

Ce qui pose problème c’est cette ligne qui se répète pour chaque système :

?Download download.txt
1
root	(hd0,0)

Cette ligne indique à quel endroit se trouve le système de la manière suivante :

(hd0 ? indique que c’est situé sur le disque dur 0 (Hard Drive). La numérotation se fait à partir de 0.

,0) ? indique que c’est sur la partition 0 du disque (encore une fois numéroté à partir de 0)

Donc, si par exemple, vous avez un système qui se trouve sur la 12ème partition de votre 3ème disque dur, il faudra mettre :

?Download download.txt
1
root	(hd2,11)

Pour trouver facilement le numéro de la partition, vous pouvez utiliser GParted qui identifie chaque partitions par sda1, sda2, sda3, … Attention, cette fois la numérotation commence par 1! Donc si votre système est sur la partition sda5, il faudra indiquer la partition 4.

Si il reste la moindre erreur dans le fichier, grub vous empêchera de démarrer. Si vous n’arrivez pas a configurer un système, commentez le (en ajoutant un # en début de chaque lignes) pour pouvoir démarrer un autre système ou pour repérer lequel fait planter grub.

Après avoir enfin fini de me débattre avec les numéros de partitions, grub m’a enfin laissé la possibilité de choisir le système d’exploitation que je veux. Et là ça marche, il faut juste laisser le système d’exploitation vérifier l’intégralité des partitions modifiées pour être sur qu’il n’y ait aucun problème.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas a poster un commentaire !

A lire également :

    Aucun résultat

Poster un commentaire

Subscribe without commenting