Par George

Avatar de George

Constat d’échec

Il y a des jours comme ça où on n’a pas le moral et où on remet tout en question. Le Glob par exemple.

Je pensais écrire cet article hier, mais je n’ai pas eu le courage. J’ai préféré prendre la tangente, en me disant que c’était juste une sale journée, qu’on verrait bien demain. Demain c’est aujourd’hui, et sans grand étonnement rien n’a changé. Le Glob est un échec, pour de multiples raisons, et il est temps que je l’admette.

Quand nous avons lancé le Glob avec Barth, nous ne savions pas vraiment quel était le but. Mais c’était “cool”. Et nous avons décidé de l’ouvrir de manière à ce que n’importe qui puisse venir écrire dessus. La confusion entre nos projets professionnels et cet espace d’expression a certainement nuit au Glob. A commencer par le nom : “Glob de Bargeo”. Il me semble maintenant évident que la plupart des contributeurs potentiels du Glob sont gênés par cette confusion des genres, car, forcément, ils ne s’identifient pas au projet de Bargeo.

En définitive, le nom Glob de Bargeo n’a plus aucun sens, car Bargeo n’existe plus vraiment : nos chemins divergeant avec Barth, plus particulièrement depuis que je suis devenu indépendant, Bargeo se résume à… moi, même s’il peut encore m’arriver de travailler occasionnellement avec lui. Il devient donc ridicule de parler d’un Glob de Bargeo.

Sur le côté collaboratif, je me rend compte, un peu tard il est vrai, qu’il était stupide de penser construire un projet tel que celui-ci en comptant sur d’autres personnes que moi-même. Bien que ce ne soit pas ce que j’espérais à l’origine, le Glob se révèle n’être que mon blog. Je suis la seule personne réellement investie dedans, même si j’ai été heureux de voir des amis ou de la famille y participer occasionnellement. Conçu pour permettre à une communauté de s’investir et d’échanger, le Glob n’est en définitive, rien d’autre qu’une coquille creuse mégalomaniaque.

Comme il apparaît clairement que je suis responsable du Glob, j’ai été logiquement tenu responsable d’opinions exprimées par d’autres, et cela a été à plusieurs reprises le sujet de nombreuses incompréhensions, rancœurs, etc. Je n’ai plus envie d’être responsable d’autres voix que de la mienne.

Sur le fond, faire des articles traitant de l’actualité semble, à mes proches du moins, totalement inutile, car il est possible de mieux s’informer ailleurs. Les articles techniques n’intéressent eux, pas grand monde. Il n’y a donc pas grand chose d’intéressant dans tout ce qui est dit ici.

Ce n’est pas la première fois que je m’interroge quand à la pertinence de ce blog, mais je me rend compte que celui-ci n’a probablement aucune raison d’être.

Malgré tout, ce fût une belle aventure, en ce qui me concerne. J’ai appris beaucoup. L’échec n’est pas complet car le Glob reçois environ 200 à 300 visiteurs uniques par jours, et jusqu’à 500 quand il y a de nouveaux articles. Ce n’est pas énorme, certes, mais ce n’est pas rien. Mais il ne correspond pas à ce que serait mon blog si j’avais décidé d’en ouvrir un tout seul.

Je ne sais pas ce que deviendra ce blog, mais la tentation est forte de l’abandonner. Malgré tout, j’ai retiré de cette expérience l’envie de continuer à écrire. Et peut-être que certains des rédacteurs du Glob apprécieraient que ce site ne disparaisse pas. Je pense donc le laisser “en jachère” un certain temps, afin de prendre un peu de recul sur tout ça. Le temps de savoir de quelle manière je recommencerai à écrire. Ce qui le désirent pourront donc toujours s’y exprimer.

J’hésite entre plusieurs possibilités. Rouvrir un blog perso, peut-être anonyme de manière à n’avoir que des points de vue objectifs de la part de mes lecteurs (le degré d’exigence de la famille ou des amis est parfois fatiguant, et non, je ne suis pas journaliste !). Rénover complètement le Glob afin qu’il corresponde mieux à mes attentes (gros chantier en perspective !). Ou plus simplement attendre qu’une idée lumineuse me vienne, qui concilie mon envie de m’exprimer, de réagir à l’actualité, et celle de ne plus me fatiguer inutilement à faire marcher une usine à gaz, en encaissant reproches, critiques, et moqueries.

Bref, pour moi l’aventure du Glob de Bargeo s’arrête probablement. Un grand merci à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont soutenu ce projet. Et si certains étaient intéressés par l’adresse d’un hypothétique nouveau blog anonyme dont je pourrais devenir le tenancier, qu’ils le disent, je les contacterai le cas échéant.


15 commentaires

  • hidalgo (119 comments), le 12 mars 2011

    pour ma part je pense que le blog a son sens, j’y navigue chaque jour, explorant divers domaines. Il est, et il faut l’admettre, très rare qu’un blog présente de si multiples facettes. une remarque qui à mon sens fait que j’aime ce blog: je viens sur ce site, je lis des articles qui me donnent une vision autre du monde. peu importent les autres blogs, soit ils sont de gauche, soit ils sont de droite, soit ils sont écolo, soit féministes, soit cuisine, soit techniques, soit
    rigolos, soit sexuels! et j’en passe! Bref , ce que tu as fait me semble une excellente idée qui doit être certes ajustée, mais dont le fond est je trouve excellente. La multitude d’auteurs permet des visions différentes sur un même lieu.
    C’est comme lire un journal, on choisit le journal en fonction de son penchant politique..pffff donc on écoute que la version que l’on souhaite entendre? pathétique!
    Certes tu dois t’en prendre plein la gueule, être pris pour responsable des propos des articles des autres, mais ouai ben vas chier! Qu’ils aillent chier dans leur caisse ceux ou celles qui croient détenir un savoir au point de juger les propos des autres sans autres forme de réflexion, ” celui ci est de droite, celle la est raciste, comment oses tu George! toi le défenseur des valeurs démocratiques que l’on sait aujourd’hui périssables en France, tu oses tolérer une vision différente sur ton blog??? honte à toi!
    Et puis tu sais, permettre aux gens par le biais de ton blog et donc de ton travail d’avoir une vue du monde toute particulière, ça craint! rentres dans le moule! fais ton blog pour toi tout seul, écris tes articles comme tout le monde enfin quoi!
    N’as tu pas encore compris que pour avoir suffisamment de succès il ne faut pas dévier du chemin tracé par l’ensemble???
    Bref je suis attristé par cette nouvelle, le blog demande certes une grande motivation pour continuer à exister mais…..je comprend aussi le fait qu’il n’y ai aucun fruit à cueillir de ce dur labeur, d’où forcement des fois, un certain découragement!…
    M’en vais te mettre un coup de pied au cul moi!
    Après, la vision personnelle, j’avoue est là aussi, je fait partie de la famille de George (he oui je suis le bof!), et ce blog a sa manière fait partie de mon quotidien qui me fait chaque jour parcourir ce petit monde douillet et parfois dérangeant qu’est le blog. Mais bon rien que pour ça, rien que pour le côté famille, ben je dis..gardes moi ce truc en ligne! non mais!

  • toto (96 comments), le 12 mars 2011

    Oh ce serait dommage de fermer (il a raison hidalgo de vouloir te mettre un coup de pied au cul)

  • Johan (38 comments), le 13 mars 2011

    C’est vraiement dommage d’arrêter le glob. C’est vrai qu’il n’a pas eu le succès souhaité mais ça reste quand même un espace que j’aime. Comme hidalgo, le glob fait aussi partie de mon parcours journalier sur le web. Je pense que personnellement je continuerais à y poster mes articles. Mais je reste intéressé par ton futur blog.

  • Paille (1 comments), le 13 mars 2011

    +1 j’aime bien le glob…..
    Mais bon à toi de voir…..
    Tiens moi au courant si tu postes ailleurs ^ ^

  • George (169 comments), le 13 mars 2011

    Merci Hidalgo, Toto, Johan et Paille pour ces encouragements. Je m’attendais bien à avoir quelques personnes qui regrettent l’arrêt du Glob, mais ça fait quand même plaisir.
    Seulement, je vois également que sur les 30 auteurs du Glob (sans me compter), seul deux d’entre eux ont réagis. Ça en dit long sur le succès d’un blog “collaboratif”…
    Si j’en crois les commentaires à cet article, seul 4 personnes préféreraient que le Glob continue. C’est sympa, mais honnêtement je ne suis pas sûr que ça justifie de se casser le c.. pour si peu (désolé, je ne vois pas comment formuler les choses sans laisser entendre que je me fout de vous, ce qui est totalement faux, vous le comprendrez j’espère).
    Que la famille se rassure, je ne fermerais pas complètement le Glob, et vous aurez toujours accès aux groupes privés du Glob ( note aux “étrangers” : cette fonctionnalité est ouverte à tous, mais n’est actuellement utilisé que par ma famille, et explique probablement en grande partie ce soutien car c’est un de nos moyen de communication favori).
    Pour ma part, je n’ai pas encore pris de décision, mais il est certain que si je continuais à bloguer ici, la forme de ce blog devrait changer. A commencer par le nom.
    Je dois me remettre en cause. J’ai trop donné, pour de maigres résultats, et j’ai besoin de prendre un peu de recul par rapport à tout ça.
    Désolé pour les rares personnes que je déçois, et merci de leur soutien et compréhension.
    Pour finir sur une petite note d’optimisme, le Glob reste ouvert. Si vous l’aimez malgré ses nombreux défauts, rien ne vous empêche de le faire vivre ;)

  • Rita (60 comments), le 15 mars 2011

    Arg, desolee je ne lis cette triste nouvelle qu’aujourd’hui, j’etais bloquee sur une autre ile a cause du typhon.
    J’avoue que moi aussi ca me fout les boules que tu fermes le blog. C’est personnellement le seul espace ou j’arrive a m’exprimer sur le web… Je comprend le decouragement aussi, ecrire et se donner tant.
    En ce qui me concerne j’aimerai voir ce blog continuer a vivre. Il est vrai que c’est ton blog, et que nous nous contentons de participer, a notre rythme, sans obligations. Il y a des periodes ou j’ai envie d’ecrire, d’autre ou je n’ai pas envie d’exister plus que ca.
    Mais finalement, si tu considerais les choses de maniere plus detendue? Certes, ce blog a un nom qui porte a confusion, mais ca c’etait au debut… Garde le nom, ca a son histoire, peut importe laquelle. Aux Philippines on dit “hinay hinay” ce qui veut dire doucement. A chaque fois que je me prend des coups de speed inutiles je pense a ca, et de se detendre au final ca donne plus d’espace a la creativite et on en fait plus. Arrete de te sentir oblige. C’est ton blog apres tout et pourquoi faudrait-il qu’il y ai obligation de resultat?
    Si je devais changer quelque chose? Pas grnad chose apres tout, peut-etre un peu simplifier le tout? Pour ma part je souhaite continuer a pouvoir ecrire dessus, parfois ca me prend. C’est sur que c’est assez edifiant de comparer le nombre de lecteurs et le nombre de participants, que ce soit commentateurs ou auteurs. Je reconnais bien la la mentalite de consommation a l’occidentale. Peut etre, au lieu de prendre une decision rapide, donne toi une pause, tout simplement?

  • George (169 comments), le 15 mars 2011

    J’ai du mal m’exprimer : je ne pense pas à fermer le Glob, mais à arrêter de m’en occuper et d’y écrire.
    Tu pourras donc toujours écrire sur le Glob.
    Après tu as raison, j’ai besoin d’une pause pour réfléchir à tout ça tranquillement. Peut-être aussi pour envisager une autre façon de fonctionner.

  • drjib (20 comments), le 15 mars 2011

    Qu’apprend-je?!!
    Ce blog n’a peut être pas le succès escompté mais c’est pour beaucoup un moyen de pouvoir s’exprimer plus ou moins ponctuellement et ce, de manière plutôt simple… Et c’est la simplicité de ce blog, que ce soit à l’usage ou dans sa forme général qui en fait le charme et la force. Ce Glob n’a peut être pas la timeline overdosée ni le kitsch du fond d’écran de certains blogs mais encore une fois c’est ce qui fait sa force. Ce coté intemporel, cette irrégularité de la participation c’est plutôt rare de nos jours et c’est reposant. C’est un blog avec de la modestie, qui repose sur l’humeur des gens à publier ce qui en fait un blog Humain et c’est pas rien… Quand on voit le nombre de blog quasi automatisé qui publient à la chaine… Ou est l’Homme là dedans?
    Je m’emporte mais à mon sens ce blog modestement humain et cyclo-thymique mérite de continuer à vivre….!
    Longue vie au Glob… et à ses créateurs…

  • Raphaëlle (2 comments), le 15 mars 2011

    Je n’ai jamais participé au glob, mais je viens voir ce qui s’y passe quasiment à chaque fois que je suis sur internet. J’aime beaucoup lire les différentes visions des uns et des autres, et les variétés de sujets que l’on y trouve.
    Merci en tout cas pour ton travail.

  • toto (96 comments), le 16 mars 2011

    hello, (si tu fais un nouveau blog, je le voudrais bien), te remets pas trop en cause quand même, pi j’espère que ca va mieux que ce we

  • Election Présidentielle (7 comments), le 21 mars 2011

    Mais non ! C’est con ce que tu dis (enfin sur ce post)
    Je participe très peu aux différents blogs (pour le tien c’est d’ailleurs la première fois), mais ça ne veut pas dire que je ne les aime pas, ou que je m’en fout.
    J’aime bien ton blog et tes billets… ce serait vraiment dommage que tu arrêtes.

  • George (169 comments), le 27 mars 2011

    Bon.
    Un peu de repos et de recul, ça ne fait pas de mal.
    J’ai fini par me dire qu’il serait exagéré de tout jeter aux orties. Que les quelques personnes qui m’ont soutenu dans ce projet, ou qui tout simplement l’apprécie, se rassurent donc. Je ne fermerai pas le Glob.
    Je pense simplement me (ré)approprier ce projet, de manière plus simple, sans me mettre inutilement la pression.
    Les contributeurs resteront bien évidemment les bienvenus ici, c’est une chose qui me tenait à cœur et que je ne compte pas abandonner.
    Il est en revanche probable que je me permette de nombreux aménagement, vu qu’après tout je suis ici chez moi.
    Je vais donc essayer d’assumer un peu mieux ce rôle de tenancier (j’ai toujours rêvé d’être patron de bar ;)) que je ne l’ai fait jusqu’à présent. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues si vous appréciez cet endroit, mais je ne compte sur l’aide de personne.
    Ne vous attendez pas en tout cas à une reprise d’activité fulgurante. J’ai bien plus de travail ces temps-ci que je n’aurai osé en espérer.
    Les évolutions éventuelles du Glob seront, comme c’est déjà le cas actuellement, annoncées dans le groupe Globosphère. Libre à vous d’y réagir.
    Et un grand merci aux inconnus, aux amis, ou à la famille qui se sont érigés contre la fermeture du Glob. C’est con, mais ça fait du bien de savoir que même si cela touche très peu de gens, je n’ai pas créé ce lieu complètement pour rien.

  • Chassegnouf (12 comments), le 14 avril 2011

    Bonjour,

    Je me permets de répondre de but en blanc sans prendre le temps de lire les commentaires précédents, sans savoir si tu as retourné ta veste depuis le 12 mars.

    J’ai déjà été confronté à ce dilemme et ce à 2 reprises quand je tenais un blog “collaboratif” sur le modélisme (on y présentait les photos des œuvres du collectif) puis un blog de critiques de bouquins tenu à 2.

    A chaque fois, j’en suis venu à de telles pensées (arrêter une collaboration mourante, abandonner le blog en question, douter de l’intérêt du bousin, etc.) pour en venir finalement à la conclusion qu’un site internet hobbyiste (= qui n’est pas le fruit d’un travail salarié, d’une commande), comme un blog, ne doit être tenu que par une seule personne. Ce sont souvent les fruits de motivations, de réflexions et de travaux personnels pour ne pas dire intimes et une collaboration entraine le plus souvent des compromis, une autocensure, un bridage qui viennent parfois améliorer le projet mais qui nous détournent de l’idée originelle et qui surtout nous font oublier que le moteur de cette création n’est autre que nous même.

    Personnellement, ces 2 expériences n’ont pas été réellement des échecs d’une part parce qu’elles m’ont permis de comprendre ce que je viens de dire : si je dois faire un site, je dois être au cœur du processus création. Ça m’a permis de retrouver mes motivations initiales. D’autre part, ces expériences ont permis à mes anciens collaborateurs d’apprécier l’idée de publier leurs créations (photos ou textes) sur internet et leur a donné suffisamment d’aplomb pour le faire selon leur propre idée. Ils tiennent tous désormais leur propre galerie de photos et/ou leur propre blog. Gérés selon leur envie et leur propre rythme. Notre expérience commune a été en quelque sorte une pépinière de sites personnels et c’est comme ça désormais que je vois ce genre de collaboration.

  • Chassegnouf (12 comments), le 14 avril 2011

    Puis “échec” c’est tout relatif : je suis personnellement très content de mes 150 visites par mois ^^

  • George (169 comments), le 15 avril 2011

    Bonjour Chassegnouf,

    J’ai en effet “retourné ma veste” depuis le 12 mars. Ou plutôt, j’ai fini par accepter que ce que j’ai construit ici n’est pas complètement un échec complet, mais simplement que mes attentes n’étaient pas les bonnes.
    J’ai pas mal hésité à remonter autre chose, seul cette fois-ci car comme tu le dit à plus, cela pose trop de problèmes. Mais mon coté flemmard à repris le dessus, et j’ai décidé de repartir de l’existant dans une autre optique, plus personnelle et plus modeste aussi.
    Je laisse donc la possibilité à ceux qui l’ont demandés de continuer à poster ici,même s’il est très drôle de constater que ceux qui disaient vouloir continuer à écrire ici se contentent de savoir que c’est possible, un jour, peut-être, quand ils auront le temps, mais n’ont rien écrit depuis…
    Ça va me demander un peu de boulot de refonte de me réapproprier ce blog, boulot que je ferai à mon rythme, et surtout comme je veux.

    Ce qui m’a le plus marqué dans cette expérience de blog collaboratif, c’est cette difficulté qu’il y a à convaincre d’autres personnes qu’elles ont peut-être quelque chose à partager. J’ai surtout eu l’impression d’être confronté à un mélange de flemme et d’égoïsme caché derrière de la fausse modestie. Ça m’a aidé à prendre conscience que le web a bon compter une multitude d’utilisateurs, seule une infime minorité d’entre eux produisent du contenu.

Poster un commentaire

Subscribe without commenting