Par Truc

Avatar de Truc

Dans la jungle urbaine

En moins d’un siècle, notre mode de vie à radicalement changé. Alors que nous étions 80% de ruraux, nous sommes devenus plus de 80% de citadins en ce début de millénaire. Mais le confort et les facilités que nous procure la grande ville ont eu leur revers. En effet on assiste aujourd’hui à une perte du dialogue, une montée en puissance du stress, l’urgence de la vie quotidienne, faisant ainsi partie des effets secondaires qui prennent désormais le pas sur les avantages espérés de la vie urbaine.

viesauvage3

A cela, il convient d’ajouter un mal beaucoup plus grave; nous avons peu à peu oublié l’usage de nos sens. Voir, sentir, toucher, écouter…nous parait aujourd’hui superflu tant il est vrai notre quotidien se canalise dans une mécanique social qui échappe à chacun d’entre nous. Dans notre esprit, le béton des villes s’oppose de façon radicale au vert de la campagne. L’artificiel d’un côté, le naturel de l’autre, la frontière est nette!

viesauvage2



Et pourtant ses deux notions d’artificiel et de naturel partout se mêlent. La ville quelle qu’elle soit a toujours été construite sur un milieu naturel. Comme pour signifier la domination de l’Homme sur le reste de la nature. Pourtant, la vie sauvage a toujours réussi à se réaproprier en quelque sorte ce territoire. “La nature a repris ses droits” affirment souvent certains. Qu’elle richesse s’étale donc aux yeux de celui qui sait prendre le temps de regarder. Le milieu urbain accueille un panel d’espèces animales et végétales, alors que tous, nous aurions pu penser que la nature avait depuis longtemps fait “ses valises”, quittant pour toujours le gris des citées.

viesauvage1

3 commentaires

  • drjib (20 comments), le 30 décembre 2009

    wahou premier article! et intéressant en plus!!

  • Santinèle (81 comments), le 31 décembre 2009

    Bonjour Truc ! Merci pour ton premier article super intéressant, avec de chouettes photos.
    Et toi dans tout çà ?
    Tu te places comment dans cette jungle urbaine ?
    Tu la subis ?
    Tu composes avec et tu laisses le sauvage que tu as en toi percer le béton ?
    En tout cas tu es conscient et j’ai hâte de voir d’autres photos, lire d’autres articles qui parlent de ce que tu veux certes, avec ce côté passe-muraille et néo-Tarzan qu’on sent bouillir au fond de ton article…
    Bonne Année !

  • Truc (1 comments), le 1 janvier 2010

    Bien le bonjour à toi Santinèle et tout d’abord meilleurs vœux pour cette année 2010.
    Tes questions méritent une longue réflexion, mais je peut d’ors et déjà affirmer que je ne la subit d’aucune façon, bien au contraire, c’est un réel plaisir que de pouvoir observer ce foisonnement d’espèces animales et végétales depuis la fenêtre de ma chambre ou au cour d’un trépident périple citadin.
    Pour le moment je m’y adapte donc très bien et je ne souhaite en aucun cas devoir là subir, bien au contraire.
    Sur ce je repart sur ma liane pour de nouvelle aventure et te dit à très bientôt dans l’enchevêtrement de la toile…

Poster un commentaire

Subscribe without commenting