Par Barth

Avatar de Barth

Le temps des écrans

J’entame aujourd’hui une série d’articles que j’intitule “Le temps des écrans”. Ordinateurs de bureau ou portables, téléviseurs, home-cinémas, moniteurs de caméscopes ou d’appareils photo numériques,  téléphones portables, agendas électroniques, lecteurs portables, GPS, décors de plateaux TV, vidéo-surveillances, radars, guichets automatiques… La liste est longue, et le temps que nous passons devant est de plus en plus important.

Dessin de Arnaud Rochard

Dessin : A. Rochard

Je suis convaincu que l’arrivée massive de ces objets dans nos cultures, restera un événement incontournable pour les futurs historiens. Car il n’en a pas toujours été ainsi ; nous n’avons pas toujours vécu en “prise directe” avec ce qui se passe à l’autre bout de la planète. Bien sûr la presse écrite nous permet depuis longtemps déjà d’être informé des grands événements, mais ce n’est que très récemment que nous avons la possibilité de partager en direct une émotion provoquée par les mêmes images, et ce depuis n’importe quel endroit du monde. Comme ce 21 juillet 1969 où nous étions un milliard d’êtres humains à vivre le “grand pas pour l’humanité” d’Armstrong. Ou encore plusieurs centaines de millions, entre peur et incompréhension devant l’effondrement du World Trade Center en 2001… Et je ne vois pas pourquoi les choses s’arrêteraient là !

Déjà aujourd’hui, et certainement plus demain, ce que nous voyons dans nos écrans influence considérablement notre existence – que ce soit au niveau social, économique, politique, personnel… et par dessus tout : culturel !

Tout ce qui parle, montre, décrit, invente, raconte l’aventure des écrans m’intéresse, et se trouve donc susceptible de figurer dans cette chronique. Du premier “téléphonoscope” d’Albert Robida à la fin du XIXè siècle, jusqu’à “l’écran au mètre” qu’on nous annonce pour dans pas longtemps, et en passant par toutes les expériences, citations, détournements, comportements… au centre desquels se trouve l’écran.
Avant de me lancer dans cette chronique, il est intéressant de noter que sur Wikipédia, le mot “écran” renvoit à plusieurs définitions principales que voici :

  • La surface ou l’obstacle destiné à protéger d’une source de rayonnement ou onde ayant un potentiel de nuisance ou de danger (par exemple : écran solaire, écran ou blindage antiparasite, écran total…)
  • L’ écran de projection, en optique, la surface sur laquelle est projetée une image. Par extension, ce mot est souvent employé pour désigner un dispositif quelconque mettant en œuvre une technique d’affichage d’image : par exemple : écran à tube cathodique, écran à cristaux liquides (LCD), écran à plasma… ;
  • L’écran (ou moniteur), en informatique, le périphérique de sortie qui permet la communication visuelle avec l’utilisateur (capture d’écran, écran de veille…)
  • En cinématographie : Le grand écran, le cinéma en opposition à la télévision alors appelée le petit écran.

La suite dans le prochain épisode…

Poster un commentaire

Subscribe without commenting