Le 21 juillet 1969, il y a tout juste 40 ans, l’homme posait le pied sur la Lune pour la première fois, et cet anniversaire est l’occasion d’une grande messe médiatique.

Cet événement est bien sûr historique d’un point de vue scientifique, mais aussi médiatique – Plus d’un milliard de téléspectateurs qui suivent en direct les premières images d’un être humain sur notre satellite, c’est une première ! On comprend donc que ces enregistrements, stockés sur bandes magnétique à l’époque, puissent faire partie du patrimoine de l’humanité.

pirate-moon

Et pourtant, la Nasa annonce que les enregistrements originaux n’existent plus, effacés ou ré-enregistrés pour des raisons économiques dans les années 70 et 80. J’ai trouvé cette information sur le site “Futura-Sciences” ou encore dans cet article sur l’Express.fr

Les vidéos en haute définition, disponibles sur le site de la Nasa, sont donc des archives de télévision restaurées par une entreprise spécialisée en la matière. Heureusement que ces images ont été dupliquées, diffusées et archivées par de nombreuses chaînes de télévision, et non pas conservées comme propriété exclusive de la Nasa, sans quoi nous n’aurions peut-être aucune trace audiovisuelle de ce “grand bond pour l’humanité”…

Il est intéressant de voir comment, longtemps avant la révolution numérique et l’ère de l’Internet, le partage et la duplication des données (limitée à cette époque aux seules chaînes de télévisions) aura permis de sauvegarder les images d’un événement aussi historique ! Aujourd’hui, bien que les techniques et les protocoles d’archivages de données soient plus sophistiqués et sûrs, la meilleure assurance de conservation reste la mise en réseau, la duplication infinie et donc le partage de ces données…

Aidons les institutions à préserver le patrimoine audiovisuel de l’humanité … grâce au téléchargement !

Poster un commentaire

Subscribe without commenting