Lézard ovipare endémique aux Philippines, l’ Hydrosaurus pustulatus vient d’ être classé comme espèce en danger par l IUCN,  International Union for the Conservation of Nature. Alors je me permet de faire une pause nature et écologique en vous proposant de le découvrir ici.

Excellent nageur, ce lézard n’a rien a envier a jésus, ses pattes aplaties lui permettant de courir sur la surface de l’ eau. Omnivore, il se nourrit de fruits, de feuilles, d’ insectes et de petits animaux qu’ il  trouve au bord des rivières dans les forêts tropicales des Philippines. Les mâles ont une crête plus importante et des couleurs pourpres chatoyantes tandis que les femelles arborent une teinte plus grisonnante mais toutefois charmantes.

Un adulte peut atteindre un mètre de longueur, ce qui en fait un lézard assez impressionnant, je peux vous le dire ayant eu le plaisir ‘d en croiser un sur ma route, qu’ un  enfant avait malheureusement tué à coups de bâton.

Le pays pullule de lézards en tous genres, certains chassant les insectes sur nos plafonds, d’autre plus gros, chassant les plus petits trop occupés à chasser les moustiques trop occupés eux aussi à chasser nos clients…Impressionnants au début, on s’habitue vite à leur présence ma foi finalement bénéfique et l’on s’amuse parfois à les écouter discuter entre eux, leur cris caractéristiques enveloppant parfois les nuits chaudes et moites de ces contrées verdoyantes.

Allez un petit article tout simple, tout bête, juste pour vous faire partager une beauté parmi tant d’autres des Philippines.

.

Poster un commentaire

Subscribe without commenting