Par hidalgo

Avatar de hidalgo

Benoit XVI….la HONTE

Attention, cet article est une prise de position très personnelle et n’engage en aucune manière les différents auteurs de Glob Bargeo. (J’espère juste ne pas trouver de bombe dans mon placard, mais bon je n’ai pas fait d’illustrations comiques. Par contre on m’accusera sûrement très aisément de caricature…alors).

Je saisis au vol le nouveau scandale sur les propos du pape quant à la distribution des préservatifs pour partager mon expérience en tant qu’expatrié dans le pays le plus chrétien du monde, les Philippines. Je vis là-bas depuis maintenant quasiment huit mois et j’ai eu le temps d’observer les mœurs locales et la pratique de la religion dans un pays en développement, où la pauvreté est parfois extrême, désarmante.

Mais ce qui m’a surpris le plus c’est le luxe et le pouvoir qu’on les institutions religieuses ici. En effet, l’église doit être le plus gros propriétaire terrien ici, avec un patrimoine immobilier impressionnant, une pratique de la propagande révoltante, une influence indécente. Nous sommes parfois réveillés à 4 heures du matin par des psaumes lancinants projetés sur toute la ville à travers leurs mégaphones par des obsédés du crucifix qui nous rappellent que Jésus (je doit vraiment mettre une majuscule là ?) est notre roi à tous, que nous devons le vénérer blablabla….etc…etc.

Des enfants chétifs et mal nourris de 4 ou 5 ans, envoyés par leurs parents, viennent nous vendre des cacahuètes le soir sur le boulevard, attendant le couvre feu imposé par les autorités qui les obligent à cesser le travail à 22h. Nous traversons parfois des quartiers où règnent la misère, la poussière et la maladie. De petites huttes de bambous tiennent comme elles peuvent, le sol est en terre, les enfants courent autour de chiens malades, des adultes à qui il manque un bras, une jambe ou pire encore se tiennent, hagards, l’œil vitreux, tandis que nous passons à travers cette horreur sur nos motos chromées.

Mais au milieu de toute cette agglomération de tristesse se tient toujours une superbe et brillante église, propre, entretenue, au jardin fleuri, aux bibelots dorés, aux installations électriques impeccables, à la propreté d’un hôpital. Scandaleux. D’autant que la proportion de ces bâtiments par rapport au nombre d’habitants est impressionnante. Ils utilisent encore et encore la pauvreté et l’ignorance des gens pour s’enrichir et assoir un pouvoir malsain et manipulateur. Sous couvert de petites action sociales sans véritable conséquence positive, ils puisent dans l’ignorance des pauvres pour s’enrichir, se gardant de les éduquer, leur apprenant qu’un pêché n’est pas si grave tant que l’on se confesse tous les dimanches en participant bien sûr à l’aumône, leur inculquant des degrés de gravité de leurs péchés rétrogrades et inquisiteurs.

Pour revenir aux propos honteux du « chef de l’église catholique », je m’appuierais sur un reportage bien connu, Le Cauchemar de Darwin (Darwin’s Nightmare) film documentaire de Huper Sauper (2004), sur la mondialisation et ses conséquences, autour de la perche du Nil dans le lac victoria, son exploitation et son terrible rayonnement sur la population locale. On y voit à un certain moment un prêtre, tout à fait officiel, commenter la mortalité incroyable des pêcheurs et des femmes obligées de se prostituer, exterminés par le sida. Il explique bien que ce qui arrive est triste, mais qu’il ne peut pas leur conseiller l’utilisation du préservatif, car cela est un pêché. Un péché ??? Le péché n’est-il pas de les laisser mourir et souffrir sous prétexte d’une idéologie dépassée?

Bien planqués dans son château du Vatican, le pape et ses conseillers feraient mieux de faire attention à leurs propos, car ils provoquent non seulement des tollés dans les pays occidentaux, mais aussi des meurtres en série dans les pays en voie de développement. Le pape et sa politique conservatrice, parfois même frôlant le négationnisme devraient être tenus responsables des conséquences de leurs actes sur les pays qui n’ont pas la chance d’avoir accès à une éducation et un savoir leur permettant de se tourner vers autre chose qu’une idéologie, et cesser d’être dirigés et manipulés par des instances opulentes et centrés sur leurs pouvoirs et influences plutôt que réagir vraiment sur les problèmes de santé et d’éducation, de la faim et de l’accès au libre arbitre.

Des proches me disent parfois que je dois savoir pardonner, que l’église est « humaine ». Pour ma part, ce genre d’humanité………je m’en passe. L’histoire de l’église et de son pouvoir et parsemée jonchée de destructions, d’assassinats, d’exterminations de populations, de prises de positions silencieuses sur l’extermination des juifs, et j’en passe, la liste serait trop longue.
Bien sûr nous aurons toujours les convaincus acharnés pour nous rappeler qu’ils ouvrent des hospices, des centres d’aides et j’en passe et des meilleurs. Bien sûr… on leur prend un maximum pour leur rendre un minimum sous couvert d’actions sociales en tous genres. Profit maximum…

Quel est le sens aujourd’hui de ces prises de positions religieuses basées sur des principes parfois vieux de plusieurs milliers d’années ? La sagesse et surtout le bon sens sont-ils puisables dans un livre qui permet autant d’interprétations différentes ? Chacun y va de sa propre vérité, extirpant des preuves dans une bible qui a toujours été censurée, restreinte dans un contenu sélectionné car, m’a-t-on dit, les « masses » ne pouvaient comprendre. Et au XXIeme siècle, cela marche encore…apparement.

4 commentaires

  • In'Nomé (2 comments), le 20 mars 2009

    Effectivement, tout comme toi, au premier abord j’ai été choqué par les propos de Benoît XVI. Mais après réflection, il reste fidèle aux principes religieux de l’Eglise (tu te maris devant Dieux pour fonder un foyer, et l’acte sexuel n’est reconnu que pour procréer et non pour son plaisir personnel, et évidement tu ne vas pas voire ailleurs). Donc si tu te bases sur ces principes, et que tu mets de côté les autres manières de contaminations, tu ne cours aucun risque à ne pas utiliser de préservatif !! En même temps, est ce que tu peux imaginer l’Eglise acceptant et promulguant nos dérives sexuelles ???

    Sinon concernant la richesse et le pouvoir des institutions religieuses aux Philippines, j’aimerais bien connaitre la provenance de leur fonds, afin de mieux cerner ce décalage qui me semble énorme !! Je comprend ta révolte tout à fait justifié !

    Sinon, l’Eglise est faite d’hommes, donc faite de défaut…

  • George (169 comments), le 20 mars 2009

    De manière générale, l’église, et surtout les propos du pape sucitent des réactions passionnées.
    Il est regretable que la plupart des médias s’en tiennent à des propos réducteurs, sans re-situer les discours tenus dans leur contexte.
    Dans les cas présent, qu’aura-t-on retenu ? Que le pape condamne l’usage du préservatif. Ce qui effectivement, serait criminel.
    Que l’on soit pour ou contre le discours de l’église, il est dommage de critiquer, de quelque manière que ce soit, sur la base de textes fragmentaires sans savoir ce qui réellement a été dit. Cela amène forcément à des prises de positions caricaturales, sans liens avec la réalité. Et contribue également à une désinformation massive.
    Voici donc de quoi vous faire une opinion sur les propos tenu par le pape, et non sur ce qui en a été un peu hativement retenu : Préservatif : ce qu’a vraiment dit le Pape

  • hidalgo (119 comments), le 20 mars 2009

    A la lecture du lien “préservatif, ce qu’a vraiment dit le pape”, je maintiens ma position…Nous nous basons pour interpréter les propos du pape sur notre capacité à définir notre propre opinion en fonction des informations qui nous sont nous accessibles. Mais comme je le souligne dans mon article, il est très commun, et j’en suis témoin chaque jour de ma vie aux Philippines,que les institutions religieuses locales interprètent et APPLIQUENT la condamnation du préservatif. Le reportage “le cauchemard de Darwin” démontre lui aussi cette application en Afrique. Selon moi il est très dangereux, voire scandaleux d’emettre une telle philosophie quand on connait la misère entourant ces peuples. Bien entendu, il est tout aussi scandaleux de considerer les peuples africains ou autres comme des animaux, loin de moi cette pensée et quand je lis les propos du Pape comme quoi “si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau (sida) par la distribution de préservatifs” “La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c’est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l’un avec l’autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent”, je me pose une question; les africains ont donc besoin d’être humanisés??? C’est pour ma part un discours colonialiste que l’on aurait pu entendre en des siècles plus sombres…
    Il est grand temps de laisser à l’Afrique le droit d être elle même, une entité propre, libre et détachée des liens coloniaux, des exploitations occidentales, autant spirituelles qu’économiques.
    Quant à la question sur la provenance des fonds de l’église aux philippines..c’est simple; deux ou trois fois par jour, et durant la plupart de nos sorties nocturnes, nous avons droit, jusque dans nos maisons, à la visites de jeunes chanteurs, ou de démarcheurs, prêchant la foi, chantant des louanges en anglais qu’ils ne semblent même pas comprendre, nous culpabilisant au possible et nous extorquant un maximum de pesos afin de financer soi disant une nouvelle structure, une nouvelle école…mais les seules écoles visibles sont publiques…ou privées et donc payantes. Je pourrais m’étaler encore et encore sur les scandales que je rencontre ici en matière de religion mais je préfere m’abstenir, à moins que vous en demandiez encore un peu plus….

  • Johan (38 comments), le 10 mai 2009

Poster un commentaire

Subscribe without commenting