Par George

Avatar de George

Coup d’ boule

A priori, je n’en ai rien à foot. Mais le scandale Ribéry éclabousse tant l’actualité que je ne puis que traiter ce sujet oh combien passionnant :

Scoop ! Les bleus (pas les schtroumpfs, les abrutis en short courant derrière un ballon tandis qu’une horde d’imbéciles les acclame pour des exploits on ne peut plus insignifiants), je disais donc les bleus auraient trempé dans une histoire vaseuse de proxénétisme. Un nom a été jeté en pâture aux lions : Ribéry. Celui par qui le scandale arriva.

Avec un sourire si enjôleur, avait-il vraiment besoin de payer ?

Car, circonstance agravante s’il en est une, il n’aurait pas eu la présence d’esprit de demander à la péripatéticienne (personne de sexe féminin et d’obédience supposée sarkosyste car respectant scrupuleusement l’interdiction de porter la burka, couramment appelée “pute”) dont il requit les services sa carte d’identité.

Las, la demoiselle était mineure. Haro sur le coupable (l’opinion publique s’embarrasse rarement de la présomption d’innocence, concept surrané que défendent certains personnages en robe longue travaillant dans les palais de justice) ! Le football, nouvel opium du peuple, étant irrémédiablement entaché de cette accusation de pédophilie, les médias se déchainèrent. Si l’on crie sus (prononcer “suce”) aux prêtres, combien plus devrait-on dénoncer attitude si éhontée de la part d’un dieu du stade ?

Et tout le monde de s’émouvoir de ce que leurs joueurs favoris se voient courrament approvisionnés en jeunettes fraiches, tendres et malléables à l’issue des matchs. Le repos du guerrier quoi.

Mais tout ce tumulte ne fait à mon avis que cacher une chose essentielle : il est certes moralement condamnable d’avoir recours aux services de prostituées (personne n’a d’ailleurs, me semble-t-il, relevé que cette activité était illégale en France). Toutefois, ne serait-il pas intéressant de s’enquérir des pourvoyeurs de chaire fraiche, des entraineurs qui sont probablement au minimum de connivence avec eux, bref, de tout ce réseau d’esclavagistes gravitant autour des joueurs ?

Il me semble un peu trop facile de ne stigmatiser qu’une icône, arbre cachant une bien triste forêt. Enfin, gageons que le fautif ne risque pas grand chose et ne sera guère inquiété. Espérons que la demoiselle ne servira pas de bouc émissaire (bien que tout le monde sache que c’est par la femme que le MAL arrive).

Quand aux véritables responsables, pour peu qu’ils pourvoient équitablement aux “besoins” de nos grands, stars, politiques, patrons influents et milliardaires de tout poil, croyez-vous vraiment que quelqu’un irait les dénoncer ?

4 commentaires

  • hidalgo (119 comments), le 24 avril 2010

    Tout à fait d’accord sur ta vision de ce “sport”! Quand on pense que le plus grand rassemblement des Français depuis la libération de Paris en Aout 44 fut lors de la coupe du monde 98….pathétique.

    Quand à l’arbre qui cache la forêt…no coment, ces gens au dents longues contribuent à l’abrutissement du peuple, poussent les jeunes générations à rêver de glorioles stériles. Mais on le sait, cela ne surprend pas, contrairement aux personnalités religieuses pédophiles.

    On part logiquement d’un principe de confiance quand on amène son enfant au catéchisme ou à la chorale de la paroisse…

  • barbemusicale (28 comments), le 24 avril 2010

    Petite précision: en france, la prostitution n’est interdite. Le racolage, le proxénétisme, la prostitution de mineurs, les maisons closes, tout cela est explicitement interdit par la loi française, mais pas la prostitution en elle même.

    Il assez simple de comprendre pourquoi le scandale ne touche que les joueurs de foot: les joueurs de foot sont des stars très connues du public, tandis que les proxénètes le sans doute beaucoup moins, et l’opinion publique s’attaque beaucoup plus facilement à ceux qu’elle connait.
    Il est probable que si les noms des proxénètes étaient donnés, ils n’intéresserait que la justice.

    Bref, je suis bien d’accord pour dire que ce scandale n’est vraisemblablement que la partie isolée d’un iceberg que très peu de puissants veulent faire disparaitre vu qu’un certain nombre d’entre eux y baignent.

  • Corsaire Sanglot (51 comments), le 25 avril 2010

    Que de rancœurs! Que de préjugés! (Queue de pie!) Non, désolé, je ne peux me joindre à de tels amalgames. Non que j’approuve les excès, que dis-je, les insanités dont se rendent coupables nos vénérés dieux du stades, mais n’est-il pas quelque peu déraisonnable de condamner ainsi tout de go les millions d’adeptes de ce sport devenu national sous prétexte que leurs représentants les plus en vogue auraient un comportement douteux? N’est-ce pas là ce qu’on appelle pudiquement “faire des généralités”?
    Mais j’ose croire que mon esprit s’égare et vous prête des intentions que vous n’avez pas. Car comment pourrait-on rester insensible devant les performances de nos compratriotes les plus aimés, eux qui représentent si dignement le drapeau français et chantent avec une telle ferveur notre hymne national? Lorsque vibre en moi l’appel de ma patrie, je ne puis résister à répondre de toutes mes cordes vocales: “ON EST LES CHAMPIONS, ON EST LES CHAMPIONS, ON EST, ON EST, ON EST LES CHAMPIONS!!!”, je me sens revivre, pénétré d’un sentiment de piété nationale et, bière à la main, pizza dans la bouche, je porte fièrement les couleurs de mon pays en ayant une pensée pour ces vierges sacrifiées sur l’autel du mérite. Quelle chance, pouvoir approcher de si près les idoles de toute une nation! Vous rendez-vous compte?
    Non, non, non, si vous m’en croyez, une telle affaire n’a pas d’autre origine que le complot politico-médiatique qui n’a de cesse d’ourdir contre notre beau pays et ne saurait en aucun cas remettre en cause l’institution sacrée du football.

  • Rita (60 comments), le 26 avril 2010

    Allez Crosaire, avoue tu rêverais d’être une de ses vierges! Pour régler simplement le problème des ardeurs de nos héros sans créer le scandale, montons une associations des putes de footballeur, avec cartes de membres et assemblées générale,dont les statuts stipuleraient qu’elles sont volontaires, majeures et avertis que les assauts d’un champion dopé peuvent être hors du commun des mortels de la nation!

Poster un commentaire

Subscribe without commenting