Cette année 2011 aura encore vu les abus de l’église catholique envers la population philippine.

Ce coup-ci c’est le projet de loi sur le planning familial qui en prend un coup, projet visant à controler les naissances et les risques sanitaires dans un pays déjà incapable de subvenir à ses propres besoins alimentaires, au financement de ses écoles, au développement de son économie. Cette loi vise entre autres un contrôle des naissances, un meilleur acces et une meilleure information sur les moyens actuels de contraception. Ces derniers, pour la partie modernes, sont rejetés par l’église, sous pretexte de risque de “promiscuité” des jeunes générations!  Les vertus morales inculquées par l’église ne correspondent absolument pas à la réalité de la société qui bouge et se modernise.

Le développement d’un pays passe par l’éducation, nous le savons tous….encore que, nos dirigeants actuels en France ne semblent pas y preter une grande attention non plus..

Enrayer la pauvreté commence par un controle des naissances et un environnement sanitaire sain, nous le savons  aussi, mais l’église n’en a que faire, elle s’entête à proner ses valeurs anciennes, multiseculaires retrogrades, abusives,manipulatrices, aujourd’hui obsolètes au regard d’un pays en quête de modernité.

Les chretiens representent plus de 80% de la population, l’église romaine catholique “tolérant” les institutions tentaculaires (tant qu’ils participent au bien être du fond monétaire catholique bien sur), tels que les temoins de jehova, les mormons, l’eglise évangelique, épiscopale, méthodiste, baptiste, du 7eme jour et j’en passe…

.Etrange de ne point constater une telle “alliance” dans les pays dits développés non?

Bref pour ne trop s’écarter du sujet (je divague vite quand on aborde le sujet de l’eglise j’avoue), les philippines se retrouvent encore une fois coincées par le pouvoir bien trop fort de cette institution a but lucratif, refusant de participer au développement du pays, afin de mieux assoir son pouvoir et son influence sur les petites finances des pauvres essayant de survivre avec moins d’un dollar par jour de revenu. Tant que ce pays subira l’influence de l’église romaine catholique, il n’aura aucune chance d’atteindre un taux de croissance suffisant pour subvenir à ses besoins primaires.

Ces chères marionettes...

L’église a un réel pouvoir politique ici aux Philippines et le gouvernement s’est vu à plusieurs reprises forcé de ceder à la pression de cette inquisitoire institution qui savoure son pouvoir, déchu pour le moment en europe heureusement, pouvoir aux accents médiévaux mais qui fonctionne toujours sur une population non éduquée, donc influencable et ignorante dans sa majorité. Mais dès qu’un Philippin atteind une quelconque sphère de pouvoir, il se voit forcé d’obéir et suivre les règles instituées par cette église s’il ne veut pas un jour se voir accusé de telle ou telle ignominie que le bon chrétien de juge ou l’assidu et “pieux” congressman se fera un plaisir de condamner moyennant, il va sans dire, quelques billets permettant l’achat du dernier 4×4 à ses enfants, le tout noyé dans le financement obscur d’un nouveau terrain de basket généreusement offert par l’église…..

je crois que je devrais faire prêtre ici, ça allonge les bras mais ils allongent aussi la thune quand on leur obéit sagement…

 

A lire également :

    Aucun résultat

Poster un commentaire

Subscribe without commenting