Aujourd’hui on est vendredi 13. Et un nombre encore plus élevé qu’à l’ordinaire de gogos (pour rester poli) vont jouer au loto, ou à n’importe quelle autre arnaque légale.

Je devrais les en remercier, sachant que 37,5% du chiffre d’affaire de la Française des Jeux alimente nos impôts. Après tout, il est assez rare de voir de gens payer volontairement des taxes non obligatoires. Et l’ampleur du phénomène n’est pas négligeable, puisqu’en 2007, ce chiffre d’affaire à été de 9,306 milliards d’euros. Une paille…

Et me voilà pour la énième fois à tomber sur cette publicité stupide :

La plus belle chose qui me soit arrivée dans ma vie“. Non mais sans blague, la plus belle chose qui soit arrivée dans la vie de quelqu’un serait d’avoir gagné quelques milliers d’euros à un jeu de hasard ?

Excusez-moi, mais il faut quand même en tenir une sacré couche pour dire ce genre de chose. Ou être vénal à un point difficilement atteignable, auquel cas, il y a peu de chances qu’on gaspille son argent de la sorte. Ou pire encore, que l’on soit si misérable que seul l’argent présente dans sa vie une quelconque importance.

Je me suis plusieurs fois dit en voyant cette publicité que le gars qui avait pondu un truc aussi lamentable devait être bien bête. Mais à la réflexion… Il a peut-être simplement une vision de la nature humaine encore plus cynique que celle que j’ai quand je suis complètement déprimé, ce qui heureusement ne m’est pas arrivé depuis fort longtemps.

Pourtant, le plus beau jours de sa vie, c’est traditionnellement celui du mariage pour une jeune fille. On aurait aussi pu dire la naissance d’un enfant. Que sais-je, quelque chose en rapport avec l’humain… Mais de l’argent !

Bref, à tous les abrutis qui vont jouer aujourd’hui, bonne chance quand même. Mais surtout, demander vous quel pourrait être la plus belle chose qui vous arriverait dans votre vie. Y’aurait pas mieux à faire que de parier de manière stupide sur le fait que vous pourriez peut-être devenir, vous aussi, un gros con de riche que vous méprisez presque autant que vous les enviez ?

A lire également :

    Aucun résultat

34 commentaires

  • dvalin33 (1 comments), le 13 mai 2011

    Je suis d’accord avec ton article, à un point près : “un gros con de riche”. Heureusement que tous les riches ne sont pas cons, et que tous les cons ne sont pas riches.

  • George (169 comments), le 13 mai 2011

    Tu as tout à fait raison. Mais bon, je m’adressai aux gros cons de pauvres ;)
    Ok, rattrapage minable, je m’auto-sors.

  • florent (47 comments), le 13 mai 2011

    Je ne crois pas que ces témoignage soit authentiques, ils sont sûrement l’oeuvre d’un stagiaire, ou d’un membre de la famille du dirigeant de la société PrimeGrattage. Henk Ploeg et Jan Lidin existent-ils vraiment?
    En tous cas j’attends avec impatience la version vidéo de cette publicité: doublage raté, commentaires affligeants, musique au synthé…
    George quand tu écris:”Pourtant, le plus beau jours de sa vie, c’est traditionnellement celui du mariage pour une jeune fille” tu devrais rajouter “du monde occidental” parce que ce le jour de leur mariage s’apparente probablement encore à une galère pour la majorité des femmes de la planète.
    Bon ce soir je me fais un euromillion, et je regarde le téléachat.

  • George (169 comments), le 13 mai 2011

    Bien évidemment que ces commentaires ne sont pas authentiques ! Ce qui n’empêche qu’ils sont censés toucher au “cœur” toute une population de joueurs. Affligeant…
    Quand au mariage comme étant le plus beau jours de sa vie… tout le monde fait des erreurs, hélas. Et tu as raison de plaindre toutes les femmes n’ayant même pas la possibilité de faire les leurs.

  • Jawad (1 comments), le 13 mai 2011

    Le bonheur absolu, la félicité totale, c’est aussi le nouveau dentifrice, la magnifique lessive, le pot de nutella chéri… on n’a pas encore osé “le PQ qui a changé ma vie”, mais ça va venir.

  • florent (47 comments), le 13 mai 2011

    Comment ces messages peuvent toucher au coeur alors qu’ils sont manifestement factices? Je serais curieux de connaitre leur réel efficacité.
    Je pense que ces messages sont d’avantage publicitaires (dans le sens premier: rendre publique) que promotionnels, l’addiction du joueur compulsif fait le reste.

  • Santoro Garciels (4 comments), le 13 mai 2011

    Moi qui appartient à cette caste très fermée des “gros cons de riches” (je suis rentier), je ne trouve pas qu’il soit choquant de vendre du rêve à la plèbe. Pour ma part, le plus beau jour de ma vie, ce fut lorsque l’on m’apporta la nouvelle du décès de mon père, ce qui pour moi fut synonyme d’un héritage conséquent. En ce sens je me sens très proche de ces quelques élus qui gagnent au loto, si ce n’est qu’ils n’ont pas la noblesse de mon rang. Au passage, vous qui semblez vivre de peu, sont-elles vraiment attractives ces sommes dont se vantent Henk Ploeg et Jan Lidin? C’est à peine le prix d’une nuit dans un hôtel confortable…

  • florent (47 comments), le 13 mai 2011

    D’ailleurs l’amalgame publicité-promotion exercé dans notre société est intéressant à relever.

  • toto (96 comments), le 13 mai 2011

    hihi :) (o ben j’fais pas d’phrases hein)

  • Rita (60 comments), le 14 mai 2011

    Santoro voudrais tu realiser le plus beau jour de ma vie et m’epouser? :-D
    Tu vois George, c’est ca le plus beau jour de la vie d’une femme, epouser un homme… riche!

    Santoro quel age as-tu? En tout cas un point commun, il semble que ton cynisme soit a la hauteur du mien.

  • Santoro Garciels (4 comments), le 14 mai 2011

    Non Rita, quand bien même tu serais la plus belle, je doute que la dot puisse me satisfaire et, il faut bien le dire, le mariage, c’est avant tout un contrat qui permet de s’enrichir ou une alliance entre puissants mais certainement pas un geste social. D’autre part, qu’il me soit permis de rectifier cette étiquette de cynique que tu m’attribues hativement; je n’ai rien à voir avec ces prétendus philosophes qui, par subversion, se prêtaient au jeu de la pauvreté pour mieux remettre en cause les normes sociales, de mauvais Socrates, en somme… Non, je vaux mieux que ça, je profite des inégalités et j’exploite mes semblables, ce qui me confère une supériorité que je serais bien stupide de remettre en cause. La vie est injuste, certes, mais je paye suffisament d’impôts pour ne pas en plus me causer des petits soucis de conscience morale.

  • hidalgo (119 comments), le 15 mai 2011

    Jo retournes dans ton panier!

  • hidalgo (119 comments), le 15 mai 2011

    Jo retournes dans ton panier!

  • Santoro Garciels (4 comments), le 15 mai 2011

    Shut the fuck up, Hidalgo!! You don’t know who I am. My vengeance will be terrible!

  • hidalgo (119 comments), le 15 mai 2011

    hehehe ton style t’as trahi, je savais trop bien que derrière ce pseudonyme se cachait un monstre hideux et repugnant, et la premiere personne qui me soit venue à l’idée…c’était toi!!! hahahahahahahaha

  • toto (96 comments), le 26 mai 2011

    Tien, j’suis d’humeur a filer une colle. Bon pour les meufs, le mariage (profite poulette) ou la naissance du gosse (encore que la naissance du banbin, c’est à partir du moment ou il est sorti, qu’avant c’est plutôt le pire) soit. Et pour les mecs? Et pi prends ta colle : pour toi?

  • florent (47 comments), le 26 mai 2011

    Pas de grande différence: la naissance du gosse, j’exclus le mariage pour les occidentaux: je crois que la perspective de la monogamie contrainte obscurcit les joies de la célébration.

  • George (169 comments), le 27 mai 2011

    @florent : Oh le beau troll ! Que c’est beau cette participation intelligente, et qui fait réellement avancer la confrontation des opinions ! Une critique du mariage et de la monogamie qui tombe comme un cheveu sur la soupe, rien de tel pour élever le débat… Devrais-je user de mon droit de censure ? ;)

    @toto : Je ne serai pas très original, pour moi ça a certainement été la naissance de mon fils aîné. Non pas que celle de ma fille n’ait été un beau jour, mais la première fois a un coté magique que ce qui n’ont pas eu d’enfants ne peuvent pas comprendre, je crois.
    Pour les mecs en général, je ne peux pas répondre. Ça dépends certainement du degré de frustration…
    Quand au mariage, le mien s’est révélé être une belle connerie, et je n’en connait pas beaucoup qui soient heureux. M’enfin, si on a beaucoup de chance, ça pourrait peut-être être sa première rencontre avec la femme (ou l’homme) de sa vie, non ? Je sais, j’ai un coté fleur-bleue à la con…

  • florent (47 comments), le 27 mai 2011

    @ George, je répondais à Toto, et ta réponse me semble assez représentative. Je crois que mis de côté la question de l’enfant. Les femmes répondront le mariage et les hommes le jour de la rencontre, confrontation entre le symbolique et le factuel oblige.
    Sans être trollesque je pense que le mariage a été conçu pour assurer l’ordre public et la protection matérielle de la femme et de l’enfant, et que le concept de vie matrimoniale est au antipode de la partie reptilienne de notre cerveau, n’oublions pas qu’entre patrimonial et matrimonial il n’y a qu’une lettre différence la même qui sépare père et mère, mais il faut bien que la société soit organisé autour de quelque chose.
    Pour revenir au sujet: Pourquoi diable le bonheur se mesurerait-il?

  • toto (96 comments), le 27 mai 2011

    vous êtes mimi tous les 2 (par contre je sors parce que sinon j’vais dire des conneries) (non mais quand même, a choisir, le moment du coup de foudre, plutôt que le jour-ou-on-se-tape-la-belle-famille-a-la-con-en-se-disant-que-c’est-pour-toujours-alors-que-putain-qu’est-ce-que-c’est-con-d’etre-si-niais(e)-bordel) :)

  • Rita (60 comments), le 28 mai 2011

    C’est con ce truc de mariage, le taux de divorce est le meme pour les femmes et les hommes en France etant donne que le mariage homo n’existe pas encore, et il y a probablement autant de femmes que d’hommes qui ne sont pas heureux dans leur mariage. Donc probablement LE jour du mariage a un gout amer pour autant de femmes que d’hommes…
    Autrement Florent pourquoi tu definis le mariage comme etant un tel carcan? Il y a des pays ou le mariage ne signifie pas obligation de fidelite absolue et ou ca baise dans tout les sens… epouse comme mari. (parlerais-je des philippines? :-))
    Dire : i’m married (je suis marie) signifie j’ai un mari et je suis ouvert a tout.
    Dire : I’m committed (je suis devoue ou fidele) signifie je ne desire pas baiser avec quelqu’un d’autre que mon amoureux, marie ou pas.

  • florent (47 comments), le 28 mai 2011

    Rita je dissocie la cérémonie de la vie matrimoniale.
    Je pense que la cérémonie sonne différemment chez l’homme et chez la femme.
    Je pense que la cérémonie trouve un prestige plus grand chez la femme, donc à mon avis plus de femmes que d’hommes diront que le jour de leur mariage est le plus beau de leur vie.

    Pour ce qui est du mariage, j’affirme et je ne suis pas le seul, que c’est un acte purement juridique visant à établir l’État Civil c’est à dire déterminer la généalogie et la propriété. Ici j’exclus de mon propos la dimension politique du mariage c’est à dire l’alliance entre familles . La cérémonie constitue la publicité de l’acte, mais également sa condition de validité: sous l’antiquité l’échange de volonté ne suffisait pas à conclure un contrat, des rites étaient nécessaires à sa validité.
    Ensuite le devoir de fidélité est à la fois une mesure de propriété et de salubrité. De propriété car les enfants jusqu’à un certain âge ou le plus souvent la mort de leur père été soumis à son autorité. De salubrité car l’exactitude des connaissances généalogiques permet d’éviter l’inceste plus efficacement. Enfin tu as des explications religieuses: dans une société de caste la généalogie est primordiale.
    Le mariage peut s’apparenter au bornage des biens immeubles et l’État Civil au cadastre. D’ailleurs quand tu lis des textes de l’ancien testament par exemple le Livre de Job, l’auteur t’indique le nombre de fils puis de filles et ensuite son nombre de brebis. On peut éventuellement considérer que seul le chef de famille était le seul à disposer de la plénitude de ses droits. Dans ce contexte la filiation n’est pas qu’un enjeu affectif, il est aussi patrimonial.

    Voilà quelques articles du code civil de 1804:

    212. Les époux se doivent mutuellement fidélité, secours, assistance.

    213. Le mari doit protection à sa femme, la femme obéissance à son mari.

    214. La femme est obligée d’ habiter avec le mari, et de le suivre par-tout où il juge à propos de résider : le mari est obligé de la recevoir, et de lui fournir tout ce qui est nécessaire pour les besoins de la vie, selon ses facultés et son état.

    215. La femme ne peut ester en jugement sans l’ autorisation de son mari, quand même elle serait marchande publique, ou non commune, ou séparée de biens.

    217. La femme, même non commune ou séparée de biens, ne peut donner, aliéner, hypothéquer, acquérir, à titre gratuit ou onéreux, sans le concours du mari dans l’ acte, ou son consentement par écrit.

    Le titre IX: De La puissance paternelle. Et je passe les différences entre les enfants naturels et les enfants légitimes.

    Sois rassurée le Code Civil est devenu égalitaire.

    J’affirme donc que le mariage est un acte purement juridique. Il serait trompeur de croire que le mariage est une institution vouée au couple car en réalité elle l’est à la famille. Il a pour raison l’ordre et non les sentiments.
    En fait toute la dimension de la vie amoureuse dans le mariage doit dater du XIXème et plus probablement du XXème siècle.

    Je pense qu’il y a une contradiction entre l’organisation de la société et la vie des individus qui la composent:

    http://rumeursdunet.com/test-de-paternite-la-scandaleuse-realite

    http://www.lepetitjournal.com/content/view/40513/204/

    Je suis prudent quant aux chiffres annoncés, il reste que même en partant sur 5 % cela est énorme en considération des nombreux moyens de rupture de la vie conjugale, sachant que ce sont des adultères clandestins, c’est à dire que le père présumé, celui nommé dans l’acte de naissance, ne correspond pas au père biologique.
    Pour indication la paternité du mari est présumée d’office en cas de mariage, mais en cas de naissance hors mariage la paternité se présume par la reconnaissance en paternité faite sur l’acte de naissance.

    Bref on a bâti un palais, mais on continue à dormir dans dans la tente.

  • toto (96 comments), le 29 mai 2011

    (Florent comme tu décris le mariage, c’est pas faux que ça donne pas envie)

  • pupuce (1 comments), le 30 mai 2011

    le mariage est encore le seul moyen de se protéger lorsqu’on est une femme et qu’on court le risque d’avoir des enfants…il définit clairement la notion de biens communs ou non, d’obligations à tenir, de droits et devoirs de chacun des époux vis à vis des enfants et l’un vis à vis de l’autre, ce qui permet une rupture égalitaire, au moins.
    l’union libre n’ayant aucune existence légale pour le moment (vas y je me casse je te vide la baraque, DTC tu peux rien plaider) et le pacs ayant des modalités de rupture assez abracadabrantes qui ne protègent personne non plus (chouchou? les déménageurs sont en bas j’ai fait un courrier au juge notre pacs est résilié. ah tu voulais que je t’en cause? boulette. bah hé t’es au jus, là, hein, en même temps.), je conseille à toute femelle ayant pour objectif de procréer de se marier en bonne et due forme de sorte de pouvoir espérer une compensation légale de sa dévotion le jour où elle en aura ras le machin de se dévouer.

    il est clair que dans un monde de réelle égalité des sexes où la femme n’aurait pas à encaisser de congés maternités et parentaux et 80% des tâches ménagères pendant que son altesse son mâle fait carrière il en irait différemment mais tant que le monde fonctionne de cette manière il est de bon ton de signer le parchemin.

    ayant testé personnellement divorce légal et rupture d’union libre, chaque fois avec enfant, je valide le mariage au régime communauté universelle comme meilleur moyen de protection post coïtum.
    ;)

    (et j’engage celles qui s’en sentent capables à ne pas se mettre en couple jamais et ne pas faire d’enfants jamais parce que la grève des utérus est décidément la seule solution au problème machiste c’est clair. quand on aura enfin décidé de refuser de fonctionner, ils seront polis, vous verrez.)

    sinon pour le plus beau jour de ma vie ce sera celui de la mort de ma mère avec option héritage c’est clair.
    je suis prête et je l’attends. j’ai déjà le champomy au frais!

  • toto (96 comments), le 30 mai 2011

    lol

  • hidalgo (119 comments), le 31 mai 2011

    Pupuce lorsque tu dis: “il est clair que dans un monde de réelle égalité des sexes où la femme n’aurait pas à encaisser de congés maternités et parentaux et 80% des tâches ménagères pendant que son altesse son mâle fait carrière il en irait différemment mais tant que le monde fonctionne de cette manière il est de bon ton de signer le parchemin.”, j’avoue rester perplexe.

    Si tu vis ou as vécu cette situation, c’est que tu participais activement à ce monde macho. Pour ma part, je ne le connais pas ce monde là, ou plutôt ne le vis point.
    Mis à part un faible pourcentage où la femme se retrouve menacée si elle ne s’occupe pas de faire la lessive, la majorité des femmes vivant cette situation, la vivent car tout simplement elles l’acceptent.

    Je vais m’attirer les foudres de la gente féministe/ chienne de garde/ ni pute ni soumise et blablabla mais bon…..j’assume :)

  • toto (96 comments), le 31 mai 2011

    Ah oui la “Si tu vis ou as vécu cette situation, c’est que tu participais activement à ce monde macho” tu mériterais des foudres.
    pi “la majorité des femmes vivant cette situation, la vivent car tout simplement elles l’acceptent. ” non plus, c’est loin d’être si simple.
    M’enfin, j’suis pas d’humeur fight.

  • hidalgo (119 comments), le 31 mai 2011

    ben pourtant tu sais, et sans vouloir alimenter une petite guerre, mais tout simplement en échange d’opinion, je pense vraiment que la fin du machisme commence à la maison, et la femme à le pouvoir de taper sur la table et dire à sa fegnasse de mari de laver la vaiselle car elle aussi à le droit de lire le journal ou d’aller se mettre la tête avec ses potes.
    Le schema “macho” du femme à la maison et mari au boulot est un classique qui se meurt avec les carrières des femmes. Par experience, ayant stoppé de bosser durant deux ans, je “gérait” la maison, ma femme ramenait les sous. Et bien tout naturellement, le schéma s’est renversé, mes responsabilités étaient les courses, le menage le linge et la bouffe…..bref l’homme qui ne bosse pas se retrouve à la maison, vivant ce que les femmes qui ne bossent pas vivent…..classique, et normal. Rien de macho à mon sens. Donc sortez de votre tablier, gueulez sur votre lope de mari et voilà!
    J’avoue que cette bataille contre le machisme me gave essentiellement sur le fait que les femmes s’en plaignent mais, ne réagissent pas toujours, les victimes sont trop nombreuses, elles devraient agir sous leur toit avant que de rejoindre une de ces associations anti mecs qui me répugnent souvent plus qu’autre chose.
    Après des cons y’en a partout, comme des connes, mais tout le monde se fout de la gueule du mari qui se laisse controler par sa femme, tandis que le contraire reste encore trop normal à mon gout. Donc je pense que le monde change, et que les acteurs de ce changement doivent participer non pas dans la rue mais dans le foyer, dans les groupes.
    Aujourd’hui tout lemonde sait que la rue n’a plus aucun pouvoir en France, nous l’avons vu et revu avec les differentes manifs ces dernières années.
    Allez, je me casse, m’en vais m’acheter mon écran plat géant et mon son 5.1 en laissant ma femelle faire la vaisselle….T AS PIGE RITA????????!!!!!!!!! ET N OUBLIES MA GATERIE QUOTIDIENNE!

  • toto (96 comments), le 31 mai 2011

    (still not in the mood) mais :
    Donc sortez de votre tablier, gueulez sur votre lope de mari et voilà!
    Sans déc tu crois qu’on l’a pas deja fait ? (je pense que 8 fois sur 10 au moins la femme est obligée de lâcher sinon elle doit larguer le mec)
    “ces associations anti mecs ” là fatigue me prend. Fatigue gagne, moi out. Le jour ou les mecs arrêterons avec ce contre sens a la con on aura fait des progrès.

  • florent (47 comments), le 31 mai 2011

    Sans vouloir faire le naïf qui débarque, je pense que le problème que vous abordez est plutôt générationnel, j’ai 30 ans et je pense qu’il est logique que ce soit le conjoint qui gagne le moins qui s’occupe des enfants, et si les conjoints travaillent tous les deux, ce qui est souvent le cas, le partage des taches ménagères s’imposent d’elles même.
    Je pense que la plupart des hommes de moins de trente cinq ans pense à peu près la même chose.
    Et si une femme a des problèmes: il fallait pas se mettre en couple avec Al Bundy, larguez votre néandertalien les filles.
    Hidalgo, je te rejoins sur le faits qu’il existe des comportements féministes qui font peur, cela dit ils ne constituent pas la majorité du genre.

    Cela dit je pense que les taches ménagères sont un détail, et que le plus important c’est d’assurer une égalité salariale entre hommes et femmes, mais également, un certain changement de mentalité concernant les violences faites aux femmes, je ne suis pas sûr que la plainte concernant l’agression sexuelle que DSK aurait commise ait été prise au sérieux par la police française.

  • toto (96 comments), le 31 mai 2011

    Sans vouloir faire la naive qui débarque, j’ai 31 ans et le partage des taches ne se fait pas de lui même (non les gars massivement même jeunes vous en faites mais hyper moins que nous, al bundy c’est la règle (désolée de vous apprendre ça)).

    YOUHOU les mecs, c’est toujours les femmes qui font 80% des taches dans une baraque.
    Et oui les femmes ne sont toujours pas égales aux hommes dans ce monde (pi moi je vous jure, quand vous hurlerez tous à mort contre les comportements machistes, je hurlerais aussi contre “des” féministes trop virulentes)

    C’est ce qu’on fait au final, larguer notre néandertalien, mais on aurait préféré ne pas avoir a le faire, et ne pas avoir a faire une éducation qu’aurait du être faite avant (un truc de ouf : moitié moitié)

    (c’était mon coup de gueule du soir)

  • toto (96 comments), le 31 mai 2011

    (coup de gueule pas fini, pi après c’est bon je sors)
    “salut à toi femme au combat
    toi dont la lutte a pris la rouille
    comment te dire mais de nos jours
    les féminismes manquent de couilles.” (Saez, j’suis d’humeur a citer un mec)

    Pi vous croyez que c’est si facile de larguer un mec sans déc? la je fais lol, marre toi a élever des gosses tout seul dans la merde pi après tu diras avec relâchement : zavez qu’a le larguer.

    (après bon florent, j’suis pas en désaccord avec toi, mais mince sérieusement les mecs, on en chie plus que vous (et je sais que c’est pas un concours, mais ça fait chier de toujours gagner en tant que femme) (un mec normalement ça devrait être féministe autant qu’une femme))

  • florent (47 comments), le 31 mai 2011

    Ce que je vais dire va sûrement te faire bondir Toto, mais je pense qu’il faudra un jour que les femmes arrêtent la schizophrénie et revoient leurs critères de sélection. Je pense que vous êtes attirées par les tyrans, car ils vous donnent de prime abord des garanties de sécurité, méfiez vous des forteresses car elles s’avèrent souvent être des prisons.
    Autrement Toto, vaut mieux élever un gosse sans Néandertalien d’autant que même si tu largues le père dans tous les cas sa paternité fait naitre des devoirs vis à vis de l’enfant.
    ART 371 à 387 du Code Civil

  • toto (96 comments), le 31 mai 2011

    non ca va j’bondis pas ;)

Poster un commentaire

Subscribe without commenting