Par

Les aberrations des magasins

Il y a des fois où il y a de quoi se fendre la poire dans les magasins, notamment les supermarchés. On trouve parfois quelques perles d’absurdité qui valent bien les panneaux indicateurs où l’on voit “toutes directions” et juste en dessous “autres direction” (pour les gens qui veulent aller nulle par, sans doute).

Par exemple, ma mère a déjà acheté du “Saumon du Pacifique congelé”, ou bien encore, j’ai déjà vu du poulet “100% végétal” (et j’ai revu récemment la même étiquette, mais pour un lapin). On trouve aussi,plus couramment des crèmes fraiches allégées, ou 0% de matières grasses.

J’aimerai bien savoir comment ils s’y prennent pour congeler le Pacifique dans lequel ils pèchent leurs saumons, ou pour faire un poulet ou un lapin pour végétariens, avec une ressemblance telle que dans l’emballage, ils ressemblent franchement à des poulets ou lapins en chair et en os. Peut-être se sont ils inspirés de la méthode présenté dans “l’aile ou la cuisse” (film avec Louis de Funès et Coluche) où on voit une carcasse de poulet être enserré dans un moule où est ensuite coulé une sorte de pâte thermodurcissable beige clair. Le résultat est finalement peint au pistolet emballé et commercialisé.

Pour le saumon, ils ont dû le pécher durant la dernière ère glacière, ce qui veut dire qu’il est probablement périmé depuis des siècles. Avec ce genre de choses, j’attends la commercialisation de la chair de mammouth.

Quand à la crème fraiche ou aux yaourts allégés, je peux vous assurer que dans mon sac, le pot de crème fraiche normale ne pèse pas plus lourd que l’allégé. En revanche, pour alléger le porte-feuilles, c’est effectivement assez efficace.

Bon, j’arrête ici avec ma mauvaise foi et j’admets: le saumon du Pacifique est une espèce de saumon, et ils n’ont congelé que le poisson (réchauffement climatique oblige). Le lapin et le poulet “végétal” restent bien des animaux (quoique je ne les ai pas mangé, donc je ne suis pas sûr à 100 % qu’il s’agit bien de viande), et c’est plus vraisemblablement leur alimentation qui était végétale.

Cela dit, je me permet de douter de la dernière affirmation concernant l’alimentation du poulet:
La volaille est généralement engraissée avec des graines ou des granulées, mais on peux espérer que les poules peuvent manger les vers de terre et les insectes qu’elles attrapent, et en plus, pour pouvoir digérer correctement, les poules ont besoin d’avaler des cailloux qui, à ma connaissance, ne sont pas végétaux.