C’est la crise. Mais visiblement pas pour tout le monde : les ventes d’Iphones sont en hausse de 626% depuis l’année dernière.

Ni les problèmes de santé de Steve Jobs, ni la crise financière ayant ébranlé les marchés financiers n’ont enrayés l’extraordinaire hausse des vente de ce smartphone qui, parait-il, permet également de téléphoner !

Il est vrai que l’Iphone suscite des passions quelque peu exagérées : l’on notera par exemple ce suicide d’un chinois après la perte d’un de ces téléphones.

Le bénéfice net d’Apple est donc de 1,23 milliards de dollars, contre 1,07 milliards lors de son troisième trimestre fiscal 2008.

Sachant qu’en France, un Iphone peut se vendre couramment, sans abonnement, plus de 700€, et que le Salaire Minimum de Croissance (SMIC) s’élève au premier juillet à 1 050,63€ net, je reste perplexe quand à cette fameuse crise dont on nous rabat les oreilles depuis un an. Il faut croire qu’elle n’affecte pas tout le monde de la même manière…

Ces ventes ont permis à la société américaine d’enregistrer un bénéfice net de 1,23 milliards de dollars, contre 1,07 milliards lors de son troisième trimestre fiscal 2008.

Poster un commentaire

Subscribe without commenting