Avé les “chums” !

Maintenant que vous en avez terminé de vos “brosses”, un message du Canada.

Nos amis québécois sont géniaux quand ils parlent. Juste la musique de leur parlé est un régal.

Et pour ma part je témoigne, quand Céline Dion prend possession de mes cordes vocales, et elle le fait sans prévenir, pour “jaser” de René-Charles, ma foi çà déclenche des barres de rire alentour et je suis pas la dernière.

Quand je pense que quand je parle, j’ai moi aussi un accent qui les ferait mourir aux éclats, j’aimerais m’entendre avec leurs oreilles. Ne sombrons pas dans l’ethnocentrisme, soyons fair-play.

Voilà pour la forme. Bien plus sérieusement pour le fond, voici les conseils d’un Osthéopathe-Motivateur, Stéphane Trudeau, qui nous donne un conseil avisé pour ne pas tomber dans le trou de “bouette” (faite une recherche Google vous-mêmes parce que j’ai pas osé mettre ce que j’ai trouvé en hyperlien…) quand on se sent tiraillé à l’intérieur…

…Voici et à bon entendeur, avec ou sans accent du Québec !

Ne pas tomber dans le trou de bouette

A lire également :

Poster un commentaire

Subscribe without commenting