Par George

Avatar de George

Un an de globosphère, déjà.

Voilà plus d’un an que le Glob de Bargeo existe et, accaparé par le travail et des soucis d’ordre personnels et familiaux (désolé pour cette absence temporaire du blog), je n’ai même pas fêté comme il se doit ce premier anniversaire. Voici tout de même l’occasion d’un petit retour en arrière sur cette aventure :

Quelques chiffres tout d’abord :

Depuis un an, le Glob a reçu 35 000 visites, et 60 000 pages ont étés vues. Actuellement, nous pouvons nous enorgueillir d’environ 300 VU (visiteurs uniques) et 800 pages vues par jour. 70 lecteurs sont abonnés au flux RSS. 355 articles ont étés écris, 500 commentaires  postés. 27 rédacteurs ont participés, plus ou moins régulièrement suivant les personnes (suivez mon regard ;) ), à l’écriture de ce blog. Les visites proviennent essentiellement de Google (47,03 %). Les médias sociaux (Twitter et Facebook) ont contribués à raison de 23,17% des visites. Fin de cette orgie de chiffres et statistiques, tirés de Google Analytics.

Retour sur cette expérience :

Ce blog a été créé, au départ, par Barth et moi-même. Travaillant ensemble dans les métiers du web, il me paraissait illogique de ne pas avoir de présence active en ligne. Mais se contenter d’un site de présentation, ou faire seulement son auto-promotion me semblait stérile. D’où l’envie  de créer un espace de communication large, permettant de s’exprimer sur tous les sujets nous intéressant, qu’il s’agisse de web, de graphisme, mais également de politique, d’actualité au sens large, de l’évolution de la société par rapport au monde numérique… Un blog était pour cela l’outil idéal.

Le fait d’avoir une identité en ligne nous a ouvert sur le monde, notamment grâce aux médias sociaux. Twitter a été pour moi un vecteur essentiel de cette évolution. Nous avons donc très vite ouvert notre blog à toute contribution, créant ainsi peu à peu une petite communauté.

Malgré un grand nombre d’auteurs, je suis actuellement le principal rédacteur du Glob de Bargeo. Nombreux sont ceux qui, passé le premier moment d’enthousiasme, ont arrêté d’écrire. Manque de motivation, d’intérêt, de courage, de temps ? Ou, comme pour Santinèle, envie de monter son propre blog ? Toujours est-il qu’il n’est visiblement pas simple pour chacun de trouver ici sa place. Il reste du chemin à parcourir.

Dans tous les cas, ouvrir ce blog a été à mon sens une bonne décision. Cela apporte une diversité que je n’aurai jamais pu avoir seul. Cela a probablement aussi contribué à souder la “globosphère”. Quelle que soit la contribution de chacun à cet espace, auteur plus ou moins régulier, commentateur ou simple lecteur, la richesse apportée par un plus grand nombre de points de vue me semble indéniable.

Pour moi qui n’avait jusqu’alors jamais blogué, ce fut une expérience exceptionnelle. Malgré des moments de doutes ou de remise en question, j’ai beaucoup appris de cet exercice. L’obligation de s’informer quotidiennement, de s’obliger à un certain esprit critique et d’analyse, et tout simplement celle d’écrire m’a fait le plus grand bien. Je serait d’ailleurs curieux de connaitre le ressenti des autres auteurs de ce blog quand à cette question.

Pour finir :

Cette première année du Glob a été pour moi particulièrement riche d’enseignements, de rencontres, de découvertes. Je tiens à remercier tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, y ont participé. Que l’année qui vient permette à la globosphère de continuer à prospérer, évoluer. Que les discussions, trop rares encore à mon goût, s’étoffent et permette à chacun de débattre, discuter, s’apostropher, s’engueuler, bref, s’amuser.

Et merci à tous !

4 commentaires

  • fanta78 (1 comments), le 12 février 2010

    Bon anniversaire et vivent les blogs :-)

  • Santinèle (81 comments), le 12 février 2010

    Bonjour à tous les Barjos de la Globosphère !!!
    —————————
    J’ai peu de temps mais je veux réagir à chaud sur cet article-anniversaire et dire merci à Barth et George pour ces mois passés dans la Globosphère : j’y suis bien – j’estime y être toujours, baignant dans le liquide amniotique à cristaux liquides du Blog – et j’y passe vraiment souvent, voire quotidiennement, juste pour voir ce qui s’y dit, ce qui s’y passe.
    —————————-
    Ce Blog me sert aussi de porte d’entrée vers l’information et l’actualité pour dire l’importance qu’il a pour moi : on a tous nos autoroutes informationnelles et finalement on dévie peu, même sur le Net. C’est comme en France : on vit quelque part et finalement, pour la plupart d’entre nous, on sait que les volcans d’Auvergne existent (“un volcan s’éteint”..poil aux mains) mais on les a pas vu en vrai. Enfin moi si, et encore, depuis la voiture donc bon…
    —————————
    C’est vrai que le passage par le Glob m’a permis de me lancer dans l’aventure du Blog et je doute aussi parfois, bien que çà m’oblige à rendre intelligibles et perceptibles des tas de choses que je garde pour moi d’habitude. çà m’oblige à sortir mes couleurs, à me positionner, à me dire, sans devenir impudique non plus. Et sur la question de la pudeur sur le Net, on ne peut être fixé que si on court le risque d’ôter son masque. La question, c’est à quel degré je l’enlève. On est tellement complexe nous les humains….
    Complexité OUI, complications NON !
    —————————
    Enfin, et pour le moment c’est la dernière chose qui me vient en lisant George, le Glob me permet d’être “avec” des personnes connues et inconnues dans un lieu hors dimensions. Le Glob est un endroit, un point de rencontre, un carrefour. On peut y croiser des potes et rencontrer des gens, des potes de potes. S’arrêter un moment et tailler une bavette ou juste passer en saluant bien haut parce qu’on a “un truc à faire”, cliquer sur un lien Twitter ou sur le site d’Aboungnoni pour savoir ce qui se passe de ce côté-là (super musique d’ambiance en tout cas sur ce site !). C’est un lieu “Dazibao” aussi : on peut coller ses propres news, ce qu’on estime être des news, et laisser aux autres le loisir de jeter un coup d’oeil. Sans les forcer à s’impliquer ou à infléchir leur opinion.
    —————————
    Joyeux Anniversaire au Glob, dans les bons et les mauvais jours !
    Comme on dit dans les campagnes : on va pas attendre qu’il pleuve plus pour aller travailler aux champs : merci d’avoir gardé une présence sur le Glob malgré les tempêtes du quotidien George !
    Et merci à Barth pour les images, photos et surtout dessins…
    …çà parle fort. Et y a pas que moi qui le pense.

  • barbemusicale (28 comments), le 12 février 2010

    Je rejoint santinèle dans ce sentiment que ce blog est un endroit convivial où on peut voire des points de vues personnels de personne que l’on connait parfois (ce que qui renforce le coté personnel) et exposer le sien (quand on en a un suffisamment clair pour réussir à le rédiger).
    Je trouve vraiment agréable le coté pluraliste du blog, avec des opinions sur l’actualité, des dessins, des recettes de cuisine, des articles scientifiques, etc. ça permet de varier les plaisirs.
    En conclusion, et sans aucune hésitation, je dit merci à George et Barth pour ce blog, et aussi à tout les autres contributeurs et commentateurs.

  • Reversus (1 comments), le 20 février 2010

    Bon anniversaire et longue vie à ce blog ;-)

Poster un commentaire

Subscribe without commenting