L’info vient juste de tomber : le parlement rejette le projet de loi Hadopi par 21 voix contre 15 !

Encore une fois, l’on ne peux que déplorer le faible taux de participation de nos députés, mais cette fois-ci, cela a joué en faveur de la gauche. La droite aurait-elle été trop présomptueuse en croyant le vote final acquis ?

Le durcissement du texte initial par la commission mixte parlementaire n’a certainement pas aidé au vote de ce projet de loi déjà fortement controversé. Le principe de la “double peine” (paiement de l’accès internet malgré sa coupure) notamment en a indigné plus d’un.

C’est une surprise pour la majorité des internautes, qui ne peuvent que se réjouir de cette excellente nouvelle. Il est étonnant de constater sur Twitter l’enthousiasme des internautes non seulement français, mais également de nombreuses autres nationalités. Le sentiment général me semble être une grande victoire pour la démocratie et la liberté.

La vigilance reste toutefois de mise, car même s’il est possible que le rejet massif de cette loi par les internautes ait influencé certains députés, y compris de la majorité, l’abandon de celle-ci n’indique en rien que le gouvernement baisse les bras face à cet échec cuisant.

Hélas, comme un ami vient de me le faire remarquer, qui pourrait empêcher Nicolas Sarkozy d’utiliser le 49.3 ? Ou plus simplement de ressortir ce texte dans quelques mois sous un autre acronyme ?

Mais trêve de cynisme, et réjouissons-nous quelques instants, les bonnes nouvelles étant rares en temps de crise.

Je finirai par une citation de Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de La Quadrature du Net :

« Il s’agit d’une formidable victoire pour les citoyens. Ce vote leur prouve qu’il est encore possible de se faire entendre. C’est un fantastique exemple de l’utilisation du Net pour contrer ceux qui tentent de le contrôler. Les libertés individuelles n’auront finalement pas été sacrifiées pour tenter de préserver les intérêts corporatistes de quelques industries obsolètes. La loi HADOPI a été enterrée plus tôt que prévu. »

Un commentaire

  • hidalgo (119 comments), le 10 avril 2009

    On tient enfin les coupables!
    Merci pour cette analyse pertinente et juste, la gauche décidément devrait être condamnée dans son ensemble et jugée pour “association de malfaiteurs”! M’enfin quoi, qu’est-ce que c’est que ce pays qui laisse libre cours aux grèves, aux manifestations et aux revendications en tous genres?
    Il est temps que les CRS fassent vraiment leur devoir et remplissent nos prisons de ces odieux malfrats de toutes la gauche et même du centre. Le parti unique va sûrement recevoir bientôt son nouvel uniforme, de belles et luisantes chemises noires…
    Nicolas, notre Guide, enfin!
    (j’en ai connu d’autres que l’on a nommé ainsi durant le siècle passé.)

Poster un commentaire

Subscribe without commenting