Twitter, depuis quelques semaines, a lancé une nouvelle fonctionnalité : les listes. Le concept de base est simple : chacun peut créer une ou plusieurs listes de personnes, choisies en fonction d’un intérêt partuculier ou d’un thême. Ces listes peuvent être publiques ou privées. Ayant eu la chance de faire partie des rares privilégiés à avoir accès à cette merveilleuse fonctionnalité encore en bêta test à l’heure actuelle, je vais vous en dévoiler ici tous les secrets.

Regarder une liste, qu’elle soit publique ou privée, est assez similaire au résultat d’une recherche sur Twitter. La seule différence est que votre recherche ne porte pas sur un mot, un hashtag ou une expression, mais sur une liste de personne présélectionnées.

Les listes privées permettent de filtrer votre timeline. Vous pouvez par exemple vous créer une liste “juste mes amis”, afin de filtrer vos conversations personnelles. L’intérêt de créer plusieurs listes de ce type ne me parait toutefois pas énorme.

Les listes publiques sont, elles bien plus enthousiasmantes ! Vous pouvez par exemple créer une liste “personnes politiques”. Cette liste étant publique, tout un chacun pourra la follower. Il s’agit là d’un excellent moyen de faire découvrir à vos followers de nouvelles personnes à suivre suivant un thême donné. J’ai par exemple créé aujourd’hui une liste “blogosphère-fr” afin de recenser tous les bloggueurs français présents sur Twitter. Le succès de cette liste m’a stupéfait. Cette nouvelle fonctionnalité signe là, je pense, la mort du #followfriday. En effet, à quoi bon recommander une ou plusieurs personnes chaque vendredi quand vos followers peuvent, d’un clic, suivre un liste les intéressant ?

Les listes vont également, dès que tout le monde y aura accès, complexifier grandement le calcul de la réputation des usagers de Twitter. Le nombre de followers, qui peut se révéler très artificiel, ne suffira plus à garantir une e-réputation solide. Seule la présence sur des listes particulièrement suivies sera garante de sérieux et de fiabilité.

Sachant qu’il est possible de suivre une liste sans pour autant suivre les personnes y étant référencées, les repères actuels (nombre de followers, fréquence des RT) risquent de se retrouver particulièrement bouleversés. L’influence réelle ou supposée des membres de Twitter ne pourra plus aussi aisément se calculer. C’est, je pense, un grand plus pour inciter à la diversité de l’information. La carte de l’influence va peut-être, en partie, se redessiner sur Twitter ?

2 commentaires

  • blog buzz & tendances, le 31 octobre 2009

    Listes Twitter…

    Alors voilà, une évolution majeure vient de se faire dans une application que le grand public n’a toujours pas bien compris. Une complication en fait de son concept et de son interface qui va encore éloigner ceux qui ne comprennent rien à Twitter et à…

  • Blog référencement (1 comments), le 4 décembre 2009

    Quelques temps après la création des listes, et en ce vendredi, je viens attester que le #FollowFriday continue (peut être un peu moins certes), et certains renvoient directemnt leur #FF sur leurs listes ;)

    Il n’est donc pas encore enterré !

Poster un commentaire

Subscribe without commenting