Présentation :

Scoopit est un site permettant de faire de la curation, nouveau mot à la mode pour désigner la veille.

Son principe est le suivant : créez un topic sur le sujet vous intéressant. Une page dédiée à ce sujet, dont vous devenez le “curateur” sera automatiquement créée. Vous pouvez dès lors y ajouter autant de contenu glané sur le web que vous le voudrez. Scoopit vous propose également différents articles en fonctions des sources que vous aurez défini. Par défaut, une recherche automatique se fait sur Youtube, Twitter et Digg. Un widget à inclure dans votre navigateur vous permet également de “scooper” de nouveaux articles de manière intuitive.

Voici la vidéo de présentation de cet outil :

Séduit par l’idée, je me suis empressé de demander une invitation afin de tester ce nouvel outil.

Il est en effet très simple d’usage, intuitif, agréable d’utilisation. Il est possible d’avoir quelques statistiques sur les topics créés. De commenter un article. D’en suggérer à d’autre curateurs, et de suivre leurs topics.

Ses défauts :

Les topics sont uniques. Si quelqu’un en a créé un sur le sujet vous passionnant, vous n’aurez pas d’autre choix que de suivre le sien, et d’espérer qu’il soit aussi efficace que vous l’auriez certainement été. Concrètement, il suffit que quelques personnes réservent les noms de topics les plus susceptibles d’avoir du succès pour que le service perde tout son intérêt. Ce qui, j’en ai bien peur, est déjà presque le cas. Inutile par exemple de tenter de créer le topic Wikileaks, il faudra vous contenter si vous êtes vraiment intéressé de le suivre et éventuellement de proposer à son curateur les articles susceptibles d’y être incorporés. Certains utilisateurs ont ainsi déjà réservé des dizaines de topics…

Aucune autre collaboration sur un topic que la suggestion d’articles ne semble être prévu sur Scoopit. Et je doute sincèrement qu’une seule personne soit à même de traiter seule et sérieusement des sujet du type “Digital Scoop”, “South Africa”, “Ideas, inspiration and creativity”, sujets les plus visités du service.

Aucune fonction de recherche n’existe sur le site. Ce qui est d’autant plus décevant quand vous tentez de créer un topic déjà existant. Votre seule solution pour le trouver sera de tenter de le recréer, de regarder l’url qu’il devrait avoir (affiché sous le champs titre), puis de copier/coller cette url dans votre navigateur. Il y a mieux en terme d’ergonomie !

En bref, je trouve l’idée de ce site séduisante, mais trop peu aboutie pour présenter un réel intérêt. Les problèmes évoqués ci-dessus sont pour moi proprement rédhibitoires. Toutefois, ce nouveau service étant encore en bêta, il est possible qu’il s’améliore. Wait and see…

En attendant, je continuerai d’utiliser Pearltree.


15 commentaires

  • Jacques Le Bris (2 comments), le 11 janvier 2011

    Bonjour,

    J’ai découvert cet outil de curation le 31 octobre 2010, jour de la déclaration de son lancement, avec quelques heureux membres de Blog sur Garonne.

    Depuis, j’ai participé à son amélioration en envoyant mes critiques via feedback@scoop.it

    J’ai pu constater une équipe très à l’écoute de ces suggestions et une mise en place rapide de celles-ci.

    Le bouche à oreille fonctionne bien, mais le site ne me semble pas encore ouvert à tous.
    Voici cependant mon constat :
    http://www.scoop.it/u/10013/jacques-le-bris (mauvaise url, remplacée par celle de votre compte )

    Le mieux serait de signaler aux Développeurs vos suggestions pour améliorer l’outil plutôt que de tenter un Buzz en le dénigrant, procédé assez facile, voire lâche.

    Le problème me semble ailleurs, comment assurer sur le long terme la motivation du Curateur qui passe son temps à informer les visiteurs et abonnés sans gratification ?

    Cordialement
    @JMFLB

  • George (169 comments), le 11 janvier 2011

    Bonjour,

    Mon propos n’était pas de “tenter un buzz en le dénigrant”, procédé en effet assez facile, voire lâche.
    J’ai cependant été assez déçu par cet outil dont l’idée me paraissait de prime abord très prometteuse.
    Je vous remercie de votre suggestion de faire un feedback à l’équipe. Je n’avais simplement pas osé, ma maîtrise de la langue de Shakespeare n’étant pas exemplaire. L’équipe est-elle francophone ?
    Si c’est le cas, je m’empresserai de leur faire part de mon opinion afin d’améliorer ce service.

    Par ailleurs, votre second lien contenu dans votre commentaire ne mène visiblement pas à la page que vous souhaitiez partager. Je le remplace par l’url de votre compte Scoopit.

    Cordialement,
    @George

  • Jacques Le Bris (2 comments), le 11 janvier 2011

    Bonjour,

    L’URL que vous avez modifié menait aux résultats des visites que suscite déjà cet outil non encore ouvert à tous.

    L’équipe est bien entendu Toulousaine et très professionnelle vu que c’est celle de GOOJET.
    http://www.goojet.com/

    Lorsque notre Gouvernement fait tout pour tuer les initiatives françaises sur Internet, il me parait inutile d’en rajouter une couche , qui plus est, totalement gratuite, si je puis dire.

    Cordialement
    @JMFLB

  • George (169 comments), le 11 janvier 2011

    Merci pour ces précisions.

    Je m’en vais donc de ce pas leur transmettre mes critiques, espérant qu’elles permettront d’améliorer ce service qui, comme je l’ai déjà dit, part à mon avis d’une idée prometteuse.

    Cordialement,
    @George.

  • Marc Rougier (1 comments), le 11 janvier 2011

    @George: Merci d’avoir essayé Scoop.it.

    Quelques explications sur les défauts rencontrés:

    Concernant l’unicité d’un topic: la limitation est sur le nom lui-même, pas sur le sujet; nous avons choisi de rendre les noms uniques car le but premier de scoop.it n’est pas de gérer un système de bookmarking pour mon usage personnel, mais avant tout de créer un média par lequel je m’exprime sur mon ou mes sujets de passion ou d’expertise. Similaire dans le concept à un blog, dont le partage – la diffusion – peut se faire par l’url, qui se doit donc d’être unique. De nombreux blogs parlent de musique, d’art ou de média sociaux tout en ayant leur nom unique, leur url. Scoop.it ayant cette vocation d’aider à créer des média, nous avons donc naturellement gardé le même principe.

    Quant aux autres points, ils sont effectivement des limitations de la version actuelle, encore en béta privée: nous avons voulu tester d’abord les fonctions “coeur”: création d’un média facilitée par des suggestions de contenus et par le bookmarklet, mise en relief de ces contenus, partage. Les autres points sont pertinents, merci de les relever, et seront développés très bientôt! Par exemple, la recherche ne faisait pas de sens au tout début, puisque le nombre de topics, au lancement, est faible, mais une fonction de découverte de topic (recherche, mais pas uniquement recherche!) sera bien sûr ajoutée. Comme le note Jacques, nous prenons en compte les remarques des béta testeurs pour hiérarchiser les fonctions à venir! Merci donc pour ce retour.

    @Jacques: merci pour cette réponse et en effet, merci beaucoup pour les nombreuses suggestions :) En ce qui concerne la gratification des curateurs, excellent point: nous préparons une solution pour les semaines à venir. Ravi d’en discuter!

    Marc Rougier, président, Scoop.it

  • Guillaume Decugis (3 comments), le 11 janvier 2011

    Bonjour George. Merci pour votre feedback et désolé que vous ayez été déçu par notre service. 

    Comme vous l’avez noté, Scoop.It est en beta privée car justement ce n’est pas encore un produit complet et nous souhaitons donc pendant encore quelque temps le réserver à des utilisateurs désireux de tester et tolérants sur l’absence de telle ou telle fonctionalites. 

    Nous notons tous les feedbacks et les critiques qu’on nous envoie ce qui nous a déjà permis de faire pas mal d’evolutions comme a pu le constater Jacques dans le précédent commentaire. 

    Vos deux objections sont tout à fait valables et légitimes:

    - Oui les urls sont uniques mais ça n’empêche pas d’être plusieurs a traiter le meme sujet: Scoop.it est une plateforme d’expression et nous souhaitons encourager la créativité de nos utilisateurs. J’ai par exemple crée le topic “Web Content & Digital Curation” qui coexiste avec “curation”, “content curation” ou encore “digital curation”, etc… Les déclinaisons peuvent être nombreuses car les lignes éditoriales et les sensibilités peuvent l’être. La collaboration existe comme vous l’avez noté sous la forme des suggestions et nous allons la développer: nous pensons légitimes qu’on puisse être plusieurs curators sur un topic. Ca ne nous semblait pas le plus urgent pour un service qui n’a que quelques semaines et qui n’avait pas encore d’utilisateurs il y a 2 mois mais c’est prévu! :-)

    - Le Search ou plutôt la découverte de nouveaux topics sont limités dans scoop.It: c’est vrai et c’est volontaire. Avant de tout vouloir faire, nous pensons qu’un nouveau service doit d’abord developer son identité. La notre est d’être une plateforme d’expression dans laquelle la curation est un moyen et non une finalité. Notre motivation est de démocratiser la création d’un Media en ligne en utilisant la curation plutôt que la création de contenus jusqu’alors nécessaire sur les plateformes de blogs, y compris Tumblr (auquel on nous compare d’ailleurs plus souvent que Pearltrees). En conséquence, scoop.It beta privée s’adresse principalement aux curators qui vont pouvoir facilement créer des topics originaux sur leurs thèmes de prédilection. Dans un deuxième temps, et vu le succès plus rapide que prévu de la beta comme le souligne Jacques, nous allons introduire des fonctions pour les autres utilisateurs, ceux qui désirent simplement contribuer à un topic existant ou tout simplement les lire.  

    En conclusion, prenez Scoop.it dans sa version actuelle, comme un outil d’expression qui permets à certains de faire le webzine qu’ils n’ont jamais eu le temps de faire ou à d’autres de traiter des sujets qu’ils ne traitent pas dans leur blog. Pour ceux qui veulent simplement contribuer à des sujets existant ou juste lire les sujets qui leurs sont les plus adaptés, un peu de patience: nous développons des fonctionnalités originales qui nous excitent beaucoup et qui  seront bientôt disponibles. Coming soon! :-) 

  • Guillaume Decugis (3 comments), le 11 janvier 2011

    LOL! On a répondu en même temps avec Marc: c’est pas une belle preuve d’écoute ca? :-)

    Plus sérieusement, désolé pour le spam de comments.

    Et donc oui, on parle français :-) et on apprécie critiques et feed-backs quels qu’ils soient Georges : feedback@scoop.it

    N’hésitez pas! Ca nous fait progresser!

    Merci!

  • George (169 comments), le 11 janvier 2011

    Bonjour Marc et Guillaume,

    Merci beaucoup pour ces précisions concernant Scoopit. Il est très agréable d’avoir une réponse aussi rapide et claire sur cette outil.

    Je n’avais pas conscience que ce service soit si jeune (seulement de mois ? bravo !) et suis désolé d’avoir été si critique envers un site encore en plein développement. J’en viens, du coup, à croire d’autant plus que votre projet est très prometteur.

    Concernant les urls, je comprends mieux votre point de vue. N’y a-t-il cependant pas un risque de cyber-squattage des noms les plus en vue ? Que prévoyez-vous de faire concernant les topics abandonnés ? N’y a-t-il pas d’ailleurs un moyen de monétisation à trouver en proposant aux usagers de conserver les urls dont ils ne se servent pas moyennant finance ? Ne craignez-vous pas les plaintes éventuelles d’entreprises dont le nom serait squatté ?

    Je suis pressé de voir les fonctions de recherche ou de suggestion apparaître. Ce serait à mon sens un vrai plus. Et je pense que la possibilité d’une gestion collaborative des topics ne serait pas mal non plus.
    Mais je comprends bien qu’il n’est pas possible de tout développer en même temps, et que le coeur de l’outil soit actuellement votre priorité.

    Bravo en tout cas pour cette initiative.
    Comme le dit très justement Jacques, c’est d’autant plus appréciable que de telles innovations sont rares en France.

  • Guillaume Decugis (3 comments), le 11 janvier 2011

    Merci!

    Pour les urls, cyber-squattage, etc… on a mis en place des limites et on surveille ça de près. Nos CGU’s nous permettent de récupérer les urls des sujets squattés de façon illégitime, notamment sans activité – comme le fait d’ailleurs Twitter qui nous a rétrocédé le compte scoopit qui dormait alors que nous avions déposé la marque… Nous ne souhaitons pas monétiser l’inactivité par contre. En résumé, là où Twitter a réussi à gérer cela, je pense qu’on y arrivera avec des moyens similaires.

    Mais encore une fois, la créativité doit aussi s’exprimer chez nos curators dans le choix du nom !

    Pour les nouvelles fonctions de découverte, ça vient, ça vient. La première priorité était de développer une vue permettant de lire plusieurs “topics” de façon simple. Ca va venir très vite :-)

    A bientôt !

  • Chassegnouf (12 comments), le 25 mars 2011

    Je ne connaissais pas le principe, j’en étais encore à Dmoz.org et Delicious.com ^^

    Dans le même genre, il me semble, il y a aussi Pearltrees.com que j’ai découvert aujourd’hui (sans m’y mettre pour autant). Je ne saurais juger et dire lequel est le mieux, le plus adapté mais à titre personnel, j’aurais préféré un truc moins centralisé.

  • Chassegnouf (12 comments), le 25 mars 2011

    Wouah le crétin, j’avais zappé la dernière phrase du billet, honte à moi ^^”

  • George (169 comments), le 25 mars 2011

    Ca arrive même aux meilleurs ;)

  • adth (1 comments), le 31 mars 2011

    bonjour,
    en effet pas facile de choisir la fonctionnalité à développer en 1er…
    La (Ma) “logique” serait de privilégier l’entrée des contenus, plutôt que l’affichage ou la recherche dans ceux-ci… (la proposition de contenus à l’interieur de l’admin, par contre, jene vois pas… ou trop mise en avant… je me demande qui l’utilise… qud on cherhce un outil de “curating” c’est qu’on a envie de republier des choses qu’on a vues qquepart… )

    Pour choisir les priorités; wordpress utilise un système de proposition et de vote de la roadmap, c’est plutôt pas mal…

    En ce qui concerne les points forts: un bookmarklet de luxe avec choix de l’illustration, modif du texte ajaxé (vraiment pratique, rien à envier à tumblr) un template efficace qui met bien en valeur l’info et d’où elle vient…

    pour conclure, je continuerai à utiliser delicious, tumblr, je cherche donc quelque chose en plus… je suis sûr que la base de delicious etait assez robuste pour developper beaucoup d’usages (depuis quelques annees déjà…) mais yahoo n’a rien vu…
    je souhaite vraiment que vous réussissiez à trouver un bon angle , et je prends les devants, je ne suis pas deçu du service :)
    Cordialement,
    @adthierry

    ps: plutôt que ce titre: scoopit-un-outil-de-veille-plutot-decevant, je verrais: scoopit-un-outil-de-veille-puissant-cherche-son identite (mais merci pour l’article, et l’agora:)

  • George (169 comments), le 2 avril 2011

    Ma foi, dès les premières critiques je me suis rendu compte que j’y étais allé trop fort sur le titre. Mais ce qui est fait est fait, je ne suis pas sûr que ça change grand-chose de le modifier maintenant…
    Mais merci pour ton point de vue ;)

  • Flattr-ages du mois de Mars 2011 | Le Codex Gnoufique, le 8 avril 2011

    [...] Scoopit – Un outil de veille plutôt décevant [...]

Poster un commentaire

Subscribe without commenting